ASSE

ASSE : Caïazzo drague les Emirats, Denis Balbir aime la démarche

L’AS Saint-Etienne a récolté un point précieux face à Lille ce dimanche soir en Ligue 1. De quoi stopper une mauvaise série de défaites.

Les fans stéphanois peuvent souffler, leur club a montré du caractère face au LOSC ce dimanche soir en Ligue 1. Si tout n’a pas été parfait, l’AS Saint-Etienne a pris un point précieux dans son optique de maintien. Une lutte qui devrait être acharnée jusqu’au bout, d’autant que le mois de décembre s’annonce périlleux pour les Verts. Si le club ne s’en sort pas trop mal, il pourrait alors rêver d’un avenir plus radieux. Bernard Caïazzo, président, aurait récemment voyagé aux Emirats pour discuter « d’opportunités d’investissements à Saint-Etienne ». Une bonne chose pour Denis Balbir.

“Dans ces périodes, c’est normal d’aller draguer des économies plus florissantes”

Sur But Football Club, le journaliste a donné son avis sur le sujet. “La fin de semaine a aussi été marquée par la visite de Bernard Caïazzo aux Emirats pour discuter « d’opportunités d’investissements à Saint-Etienne » avec le Dubaï Sports Council. Un voyage très commenté. Si ça aboutit, les supporters crieront au génie. Si ce n’est pas le cas, on va dire que l’opération « com’ » ne servait à rien. Il faut bien avoir à l’esprit que le football français est dans une situation économique difficile et que toutes les actions allant dans le sens de la pérénité de l’ASSE sont bonnes à prendre. Dans ces périodes, c’est normal d’aller draguer des économies plus florissantes que la nôtre. On se plaint souvent que les deux présidents ne font rien, que l’un soit davantage un supporter qu’un gestionnaire, que l’autre, qui est un financier, reste chez lui ou à Paris”, a notamment indiqué Denis Balbir, qui se réjouit d’une potentielle affaire entre toutes les parties concernées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page