ASSEPresse

ASSE : Cette sortie d’Habib Beye qui rend fou Denis Balbir

Battu sèchement (3-0) sur la pelouse du Stade Rennais dimanche après-midi, les Stéphanois étaient pourtant très remontés contre l’arbitrage et principalement la VAR.

Les hommes de Jean-Louis Gasset n’ont toujours pas digéré une grosse faute sur Romain Hamouma dans la surface, avec donc un pénalty refusé au prétexte que l’attaquant stéphanois était hors-jeu, alors que Niang couvrait près du poteau de corner. Pour des raisons encore inconnues, cela n’a pas été corrigé par la VAR. En revanche, l’arbitrage vidéo a fonctionné pour un pénalty sifflé à l’encontre de Perrin pour une main.

« Je suis très remonté. »

Consultant pour le site But Football Club, Denis Balbir était très en colère contre les décisions arbitrales à l’issue de la rencontre : « Dimanche, l’AS Saint-Etienne a été lourdement battue sur la pelouse du Stade Rennais (0-3) dans un match où la VAR n’a une nouvelle fois pas tourné pour les Verts. On peut toujours disserter sur le match ou les occasions ratées par les Stéphanois mais, pour moi, c’est un scandale ! J’ai beau essayer de prendre de la hauteur et tâcher de rester lucide, je suis très remonté. J’ai entendu des consultants dire que quand une équipe perd 3-0 à l’extérieur, il n’y a pas de hasard. Effectivement, il n’y a pas de hasard quand on est clairement pénalisé par un arbitrage défaillant… J’ai souvent tendance à dire qu’un penalty oublié ne veut pas dire qu’il aurait forcément été transformé mais au-delà de ça, c’est la récurrence qui m’interpelle, » a réagi le journaliste qui fait allusion aux propos de Habib Beye, pour qui les Verts ne pouvaient s’en prendre qu’à eux-mêmes, et après la VAR, après leur revers 3-0.

Bouton retour en haut de la page
Fermer