ASSE

ASSE : Diony et pas Béric, il demande des comptes à Claude Puel

Quelques jours après sa triste élimination de l’Europa League, l’AS Saint-Etienne a subi une nouvelle déconvenue en Ligue 1. Face au Stade Rennais dimanche (1-2).

Fin de série pour les Verts. Invaincu depuis le 25 septembre dernier, le club du Forez n’avait plus perdu depuis onze matchs toutes compétitions confondues. Une dynamique qui en disait long sur les débuts réussis de Claude Puel. Mais le week-end dernier en Bretagne, la formation du technicien français a chuté pour la première fois… à la dernière seconde de jeu sur un but de Da Silva sur corner. Un revers qui coupe l’élan de Sainté, désormais neuvième du championnat à deux points du podium. Un mal pour un bien pour l’ASSE, selon Denis Balbir.

« C’est catastrophique »

« Cette défaite montre qu’il faut encore se concentrer individuellement et collectivement. On a stigmatisé les difficultés offensives ces derniers temps, mais défensivement ce n’est pas normal de prendre deux buts comme ça avec de telles fautes. Ruffier a été abandonné sur le but de l’égalisation signé Raphinha. Les Verts ont également pris un but sur un marquage totalement lâche dans le temps additionnel. C’est catastrophique. Je ne comprends pas cette faute de concentration. Pour moi, il ne faut pas se cacher derrière l’excuse du physique qui a lâché. Espérons que cela donne une leçon aux joueurs et que ça les porte à travailler leur rigueur et leur concentration défensive. J’ose penser qu’un entraîneur comme Claude Puel a ses raisons d’aligner Diony. Je suis déçu par la situation de Robert Béric. Quand on a fait appel à lui, il a toujours répondu présent. Aujourd’hui, il doit gamberger et pour moi, il y a un petit sentiment de gâchis. Que ce soit avec Diony, Béric ou d’autres avant eux, le constat sera de toute façon le même. Depuis le départ de Pierre-Emerick Aubameyang, le poste d’attaquant est sinistré à l’ASSE. Autant, du côté de Lyon, cela fait des années que le souci est au niveau défensif, autant du côté de l’ASSE on se retrouve avec un problème d’avant-centre efficace depuis de longues années. C’est un dossier sur lequel les dirigeants et le staff doivent se pencher… », a balancé le consultant de But, qui estime donc que l’ASSE ferait mieux de se renforcer devant et derrière durant le prochain mercato hivernal, plutôt que de penser à un dégraissage…

Bouton retour en haut de la page
Fermer