ASSE

ASSE : Les mains de l’OL, de la magie pour les Verts

Longtemps menée à Geoffroy-Guichard, l’AS Saint-Etienne a finalement arraché le match nul contre l’Olympique Lyonnais (1-1) dimanche dernier. Un résultat qui symbolise les progrès stéphanois, même si les Verts ne devront pas oublier les faits de jeu de ce derby.

Alors que l’on pouvait craindre une confrontation déséquilibrée, l’AS Saint-Etienne a su tenir tête à l’Olympique Lyonnais dimanche dernier. Les Verts ont arraché un match nul (1-1) mérité au vu de la physionomie de la partie. Cette semaine, le consultant Patrick Guillou a donc rédigé une chronique positive après la performance de la lanterne rouge de Ligue 1, mais sans minimiser l’importance des faits de jeu. A savoir l’expulsion du gardien rhodanien Anthony Lopes et le penalty concédé par son coéquipier Jason Denayer dans le temps additionnel.

« Un moment magique »

« Ce derby est à savourer sans modération. En sachant que tous les bons moments ne sont pas éternels, a prévenu le spécialiste de l’ASSE dans Le Progrès. La marche pour se sortir de ce bourbier est haute. L’adhésion des Grognards dans cette longue marche hivernale va être cruciale. Ne jamais occulter, dans l’euphorie générale, les moments charnières de ce derby palpitant. Le célèbre “jeu de mains, jeu de Vilains” n’a jamais aussi bien porté son nom. Ce point du match nul est un moment magique. Il permet de s’inscrire dans l’émerveillement et l’hyperpositivité. Mais attention aux “lendeuxmains” qui déchantent. » Pas sûr que les Lyonnais apprécient les jeux de mots.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page