ASSERMC

ASSE : Sainté a tout compris, Sagnol applaudit !

Jeudi dernier, Ghislain Printant est officiellement devenu le nouvel entraîneur de l’AS Saint-Étienne.

Arrivé chez les Verts en décembre 2017 en tant qu’adjoint de Jean-Louis Gasset, Ghislain Printant devient donc le coach principal de l’ASSE. Cette semaine, l’ancien de Bastia a signé un contrat de deux saisons avec la formation du Forez. Le Montpelliérain prend ainsi la suite de son ami retraité à Sainté, où son objectif sera de maintenir le club dans le Top 5 de la Ligue 1 tout en brillant en Coupe d’Europe. Une mission que certains suiveurs estime bien trop grande pour Printant. Mais d’après Willy Sagnol, l’ASSE a fait le bon choix en nominant l’entraîneur de 58 ans.

« Un gain de temps et d’argent »

« D’avoir promu Printant, c’est une bonne idée. L’effectif va être quasiment le même la saison prochaine, mais avec beaucoup plus de matchs. Donc comment il faut gérer ça ? Cette année, Saint-Etienne a d’ailleurs eu quelques problèmes car l’effectif était déjà court. Avec ça, tu vas rajouter une Coupe d’Europe. Il faut rajouter des jeunes du centre de formation qui montent. Avec un nouvel entraîneur extérieur, ça aurait pris combien de temps pour savoir quels jeunes il va pouvoir utiliser ? Ça lui aurait pris du temps. C’est une bonne idée d’avoir un mec qui connaît déjà tout le monde. C’est un gain de temps par rapport à un entraîneur qui serait venu de l’extérieur. Et c’est aussi un gain d’argent, car avec un nouveau staff, il aurait fallu balancer 7-8 ME », a avoué, sur RMC, le consultant, qui sait que la stabilité est importante dans un club de foot. Surtout qu’avec Printant, l’ASSE va réussir à conserver des joueurs de la trempe de Yann M’Vila.

Bouton retour en haut de la page
Fermer