ASSE

ASSE : Un recrutement qui fait peur, Denis Balbir rit jaune

L’AS Saint-Etienne devra très certainement lutter jusqu’au bout de la saison pour se maintenir en Ligue 1. Certains observateurs sont assez pessimistes.

Alerte monument en danger. L’AS Saint-Etienne est en effet en situation périlleuse en Ligue 1. Les hommes de Pascal Dupraz sont derniers avec seulement 12 points. Mais le coach ne s’avoue pas vaincu et a travaillé avec son staff pour renforcer son effectif ces derniers jours. Bakary Sako, Sada Thioub ou encore Paul Bernardoni ont débarqué dans le Forez. Des joueurs qui devront tout donner pour leur nouveau club malgré leur situation précaire (prêts ou arrivée libre). Pour Denis Balbir, il ne faudra pas que Saint-Etienne devienne un centre de remise en forme…

Denis Balbir de pose des questions sur l’ASSE

Lors d’une chronique pour But Football Club, le journaliste a donné son point de vue sur le sujet. “Si Saint-Etienne, ça devient le centre de remise une forme de Merano, c’est embêtant… Avec Bakary Sako, on cherche une cure de jouvence. Avec Joris Gnagnon et Sada Thioub, on parle de poids. L’ASSE n’est pas là pour aider les joueurs à se refaire une condition physique ! Aujourd’hui, l’équipe a 12 points. Le club est à la rue. Si c’est pour prendre des joueurs en surpoids, les remettre en forme pour qu’ils aillent s’éclater ailleurs dans six mois, ce n’est pas la peine. Quelle est la valeur ajoutée de prendre quelqu’un qui n’est prêt qu’en février ou en mars ? Les matchs clés, ils se jouent dès maintenant. Il faut des joueurs prêts physiquement et mentalement. C’est aussi pour ça que dans ce recrutement hivernal, je m’attache davantage à la venue de Paul Bernardoni. Là, on parle d’un vrai renfort malgré les qualités d’Etienne Green (qui est actuellement blessé). Après le départ de Jessy Moulin, le poste manquait d’expérience. Lui va en amener et à effet immédiat”, a notamment indiqué Denis Balbir, qui espère que la stratégie risquée des Verts sera quand même payante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page