ASSEPresse

L’ASSE s’est fait voler, Balbir accuse Benoit Millot

Dimanche, l’AS Saint-Etienne a subi un nouvel échec en Ligue 1 contre Toulouse au Stade Geoffroy-Guichard (2-2).

Un de plus, le quatrième de suite après la victoire inaugurale à Dijon (2-1). Avec deux nuls et deux défaites depuis la mi-août, les Verts n’avancent pas. Et après cinq journées de championnat, l’ASSE est quinzième avec cinq petites unités, soit deux points au dessus de la zone rouge et à cinq longueurs du podium. La faute à un manque de réalisme dans les deux surfaces. Ou plutôt à cause de l’arbitrage… D’après les dires de Denis Balbir, Sainté a tout simplement été volé face au TFC le week-end dernier.

« Quand un arbitre ne souhaite pas que vous gagnez »

« Saint-Etienne a été lésé par l’arbitrage. Cela fait deux fois en deux matchs. Sur cette rencontre, l’ASSE s’est retrouvée prise au dépourvu par l’hyperréalisme toulousain. En étant menée de deux buts, l’équipe de Ghislain Printant est revenue au score, poussée par un public en folie. Les Verts auraient pu s’imposer. Maintenant quand un arbitre ne souhaite pas que vous gagnez et n’est pas dans la justice, c’est difficile… On a beau faire appel à un outil vidéo, celui-ci se retrouve de plus en plus défaillant. Notamment du fait des gens dans le bus qui sont payés pour regarder des images. Comme par hasard, c’est deux fois le même homme. Monsieur Millot était dans le car sur ASSE – Toulouse. Il était à Marseille et avait déjà lésé les Stéphanois d’une exclusion et d’un penalty. Cela commence à faire beaucoup. Mais sur ce match, je dirais avant tout que l’ASSE a été volée de deux points », a balancé, sur But FC, le journaliste, qui sait très bien que ces points perdus en route pourraient coûter cher en fin de saison, si le club du Forez se bat pour une place européenne…

Bouton retour en haut de la page
Fermer