ASSE

Vente ASSE : Saint-Etienne arnaqué, Manu Lonjon le sentait venir

L’AS Saint-Etienne a connu son premier succès de la saison en Ligue 1 ce week-end contre Clermont. Mais le club stéphanois n’est pas encore tiré d’affaire.

Les saisons se suivent et se ressemblent pour l’AS Saint-Etienne en Ligue 1. Encore une fois, le club du Forez traine dans le fond du classement. Alors que les hommes de Claude Puel coulaient de nouveau contre Clermont ce week-end en Ligue 1, ils auront réussi une remontée pleine de courage face aux Auvergnats. Un succès qui permet à l’AS Saint-Etienne de quitter la dernière place de Ligue 1. Mais très vite, des informations autres que sportives ont rattrapé le club. On a en effet appris que l’ASSE avait déposé une plainte contre le prince cambodgien Norodom Ravichak, qui aurait transmis un faux document durant sa tentative de rachat du club. Une information qui a fait grand bruit mais qui n’a pas vraiment étonné Manu Lonjon, qui se doutait bien des intentions de ceux qui donnaient du crédit à Norodom Ravichak.

Manu Lonjon n’était pas dupe concernant le rachat de l’AS Saint-Etienne

Sur son compte Twitter, le consultant a réagi aux informations sorties dans la presse au sujet de la vente de l’ASSE. « L’acheteur Cambodgien… si vous êtes curieux et avez le temps, relisez les articles. Qui ? Qui disait quoi ? Et vous saurez d’où ça venait. Vous remarquerez que ceux qui donnaient du crédit à cet escroc fracassaient les autres projets. Bonne enquête », a notamment indiqué Manu Lonjon, pas surpris donc que la tentative de rachat de Norodom Ravichak soit une arnaque. A noter que de son côté, Romain Molina en a rajouté une couche à travers un tweet plutôt équivoque : « Le Ajroudi cambodgien, comme annoncé From vivre des aides sociales à Créteil to fausse garantie bancaire de 100 millions d’euros ». Pas de quoi donc forcément redonner le sourire à des fans stéphanois qui doivent décidément prendre leur mal en patience depuis de nombreux mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page