BeInSports

BeIN Sports : Desailly, Giuly et Papin soutiennent Alexandre Ruiz

Cette semaine, Alexandre Ruiz a annoncé son départ de beIN Sports à la surprise générale. Une fuite imposée par la direction de la chaîne qatarie…

On pensait qu’Alexandre Ruiz avait juste décidé de prendre du recul par rapport au monde médiatique du football français. Mais en fait, non. Pour avoir fait preuve de sexisme et d’un comportement odieux envers certains collègues de la rédaction de beIN, le journaliste de 45 ans a finalement été sanctionné par sa direction, avant de faire ses valises. Si Alexandre Ruiz ne manquera donc pas à certaines personnes chez beIN, Marcel Desailly, Ludovic Giuly et Jean-Pierre Papin, eux, regrettent déjà leur ancien collègue. En lançant le hashtag « #JesoutiensAlexandreRuiz », les trois consultants de la chaîne qatarie lui ont apporté leur soutien dans une lettre.

« Notre vérité doit être établie et entendue »

« Nous connaissons Alexandre Ruiz depuis des années. Nous le connaissons au quotidien pour avoir partagé avec lui les grandes compétitions comme la Coupe du Monde, l’Euro, la Ligue des Champions… Ce quotidien nous a montré d’Alexandre une personne riche, bienveillante, affectueuse, généreuse, respectueuse de tous, à l’écoute de tous, des gens d’antenne dont nous faisons partie mais aussi des gens de l’ombre, techniciens, gens des régies, tous ceux qui travaillaient à la logistique de tous ces rendez-vous. Un homme qui a toujours pris le temps pour tous. Un homme bien loin des traits sombres avancés par différences publications depuis quelques jours. Alexandre Ruiz est un camarade exemplaire et un très grand professionnel. Aux valeurs humaines à avancer. Voilà pourquoi nous avons choisi d’épauler Alexandre Ruiz dans cette période difficile pour lui et les siens. Parce que notre vérité doit être établie et entendue », peut-on lire dans le communiqué publié par les trois anciens grands joueurs français. Un mot qui redore un peu l’image d’Alexandre Ruiz en cette période compliquée.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page