BeInSports

EdF : Pays de Galles et Bulgarie, le plan de Deschamps a échoué

Si l’équipe de France a facilement dominé le Pays de Galles et la Bulgarie (3-0), ces deux matchs de préparation n’ont pas donné entière satisfaction à Didier Deschamps. En effet, le sélectionneur tricolore espérait autre chose de la part de ses adversaires.

Au-delà de l’association entre les attaquants Karim Benzema, Kylian Mbappé et Antoine Griezmann, Didier Deschamps attendait d’autres réponses lors des deux matchs amicaux. Le sélectionneur des Bleus souhaitaient notamment savoir comment sa formation se comporte sur le plan défensif lorsqu’elle évolue avec un 4-4-2 en losange. Mais le système n’a pas vraiment été testé face aux Gallois rapidement réduits à 10. Une déception pour Didier Deschamps qui espérait ensuite affronter l’habituelle défense à cinq de la Bulgarie, un schéma similaire à celui de l’Allemagne, premier adversaire des Français à l’Euro. Mais là encore, tout ne s’est pas passé comme prévu, raconte le journaliste Samuel Ollivier.

La préparation de Deschamps incomplète

« On comprend bien dans le discours de Didier Deschamps qu’il est déçu par la qualité des adversaires, a commenté le journaliste de beIN Sports. On a été déçus nous aussi de voir les Gallois à 10, de voir les Bulgares inoffensifs à 11. Et le pire dans l’histoire, c’est que Didier Deschamps a choisi d’affronter la Bulgarie parce qu’habituellement, cette équipe joue à trois derrière avec deux pistons sur les côtés. Et c’est le système que l’Allemagne va vraisemblablement utiliser. C’était pour avoir cette répétition-là. Mais pas de chance, ils ont joué à quatre défenseurs. » Les champions du monde débuteront donc la compétition sans toutes les garanties espérées.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page