BeInSports

Médias : Nicolas Anelka veut déjà changer de vie

Alors qu’il vient juste de débuter sa carrière de consultant sur les antennes de RMC Sport, Nicolas Anelka a déjà envie de voir autre chose…

On dirait bien que Nicolas Anelka a la bougeotte. En début d’année, il n’était resté que trois mois au sein du club de Hyères (National 2), où il avait été nommé directeur sportif par le président Mourad Boudjellal. Depuis la rentrée, l’ancien attaquant de l’équipe de France a intégré la rédaction de RMC en tant que consultant. Présent une fois par semaine dans l’émission de radio « Rothen s’enflamme », présentée par Jérôme Rothen et Jean-Louis Tourre, Anelka interviendra aussi à la TV lors des matchs de Ligue des Champions sur RMC Sport. Malgré ce nouveau challenge dans les médias, Anelka a déjà la tête d’ailleurs. Puisque son rêve à lui, c’est de diriger un club. Déjà passé sur les terrains, en tant qu’entraîneur des attaquants au centre de formations du LOSC en 2018, l’ancien buteur du PSG ambitionne de trouver une équipe à sa hauteur, mais pas forcément en Europe.

« Le PSG, c’est le seul club que j’aimerais entraîner en France »

« Le but, c’est de trouver un bon projet et un bon challenge pour moi. Quand ça viendra, vous me verrez peut-être sur un banc ou dans un rôle de directeur sportif. Mais je prends mon temps, j’essaye de sélectionner ce que j’aime. Il faut que je trouve les bonnes personnes. Coach du PSG ? C’est le seul club que j’aimerais entraîner en France, mais il faut de l’expérience, et je ne l’ai pas encore… Peut-être dans le futur. Je n’envisage pas cette option-là pour le moment, mais on ne sait jamais. Je n’ai pas forcément envie de vivre en France. Je m’imagine plus entraîner en Asie, que ce soit en Chine ou au Japon. L’Europe, ça ne m’intéresse pas trop. Après, si l’opportunité se présente, il ne faut jamais dire jamais », a avoué, sur beIN Sports, Anelka, qui a en tout cas toutes les cartes en main pour réussir son nouveau projet, vu qu’il a déjà les diplômes pour être entraîneur au plus haut niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page