BeInSports

PSG : Grégory Paisley voit un énorme bug avec Messi

Le Paris Saint-Germain n’a pas rassuré contre Manchester City ce mercredi. La MNM passe notamment sous le feu des critiques.

Le PSG disputera bel et bien les huitièmes de finale de la Ligue des champions au moins de février prochain. Mais le club de la capitale n’a pas terminé premier de sa poule, ce qui pourrait contraindre les Parisiens à affronter du lourd. Il reste encore un peu de temps à Mauricio Pochettino pour régler des détails, notamment au niveau de l’équilibre de son collectif. Kylian Mbappé, Neymar Jr et Leo Messi n’ont pas échappé aux critiques après le match face à Manchester City, eux qui sont accusés de ne pas assez défendre. La Pulga est d’ailleurs pointée du doigt. Grégory Paisley comprend bien pourquoi.

Grégory Paisley déçu par Leo Messi

Sur le plateau de beIN SPORTS, le consultant a donné un avis clair sur le sujet. “Il fait moins de différence. C’est une réalité. Il est aussi en difficulté dans le jeu parce que collectivement, Paris n’est pas bien du tout. A partir de là, c’est très compliqué. Messi ne me surprend pas, il marchait déjà au Barça. Mais il avait ses étincelles, et était capable de changer une rencontre. Aujourd’hui, c’est moins le cas et c’est pour ça qu’on tape sur Messi. Et c’est fort logiquement, parce qu’il ne fait pas la différence comme on aimerait qu’il la fasse. Derrière lui au Barça, il y avait Xavi, Iniesta, Busquets, une équipe qui avait le ballon. A Paris, il est avec des joueurs au milieu qui sont nettement moins brillants et qui jouent en contre-attaque. Et Messi ne peut pas jouer en contre-attaque, donc ça explique certains problèmes de fonctionnement”, a notamment indiqué Grégory Paisley, qui sait que Leo Messi devra changer certaines choses dans son jeu s’il veut s’imposer sous les couleurs du Paris Saint-Germain.

Un commentaire

  1. Le PSG avec Messi mais aussi avec le grand défenseur ex Réal recrute n’importe comment ! On ne fait pas une équipe avec des cartes de visites. Il y a aussi des plus jeunes dont le niveau est loin de la C1. Alors pour 2022/2023, il faut dès maintenant se mettre à l’ouvrage… Et le gigantesque Léonardo doit céder sa place à un vrai recruteur de talent !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page