BeInSports

PSG : Paris sans Marquinhos, Grégory Paisley imagine le pire

Le Paris Saint-Germain a une nouvelle fois inquiété cette semaine en Ligue des champs contre Leipzig. La défense francilienne encore plus.

Le PSG présente un bilan comptable très satisfaisant en Ligue 1. En Ligue des champions, il n’y a pas non plus péril dans la demeure même si le club de la capitale a laissé filer la tête du groupe à Manchester City après son nul sur la pelouse de Leipzig. Ce qui inquiète en revanche plus, c’est la performance du collectif de Mauricio Pochettino. Pour ne rien arranger, la défense du PSG aura encore encaissé un grand nombre d’occasions. Pour Grégory Paisley, heureusement que Marquinhos est là.

Grégory Paisley demande plus de solidité à ce PSG

Sur le plateau de beIN Sports, le consultant n’a pas fait dans la langue de bois à ce sujet. « Elle est là mon inquiétude. Elle est dans cette animation défensive… Alors, on en avait parlé avant le début de la saison quand on a vu Messi arriver, avec Messi, Di Maria et Mbappé, on savait que ça sera difficile de construire un collectif équilibré. Mais là c’est une réalité depuis le début de saison. Et l’arbre qui cache la forêt, ce sont tous les bons résultats en fin de compte. Cela les sauve. Sincèrement, vous enlevez un joueur comme Marquinhos dans ce PSG-là, je pense que Paris n’est pas forcément premier en championnat et serait en très grande difficulté en Ligue des champions. Il compense énormément d’erreurs de placements. Collectivement, le PSG n’y est pas. C’est là où c’est le plus inquiétant. Parce que vous pouvez avoir des soucis dans le contenu ou le jeu mais à un moment donné, vous devez avoir un minimum de sérénité et là, face aux Allemands, on sentait qu’on était sur un fil sur énormément de situations et ce n’est pas normal chez un club qui aspire à gagner la Ligue des champions », a notamment indiqué Grégory Paisley, inquiet pour le PSG si rien ne change très vite dans l’équilibre de la formation entrainée par Mauricio Pochettino.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page