BeInSports

Super League : Le foot a gagné, Omar da Fonseca jubile

Le projet de Super League initié par Florentino Pérez ne devrait finalement pas voir le jour. De quoi satisfaire beaucoup de fans et observateurs.

Si la réforme de la Ligue des champions voulue par l’UEFA en 2024 a de quoi surprendre voire inquiéter, le projet de Super League était lui insoutenable pour bon nombre de fans. Il faut dire que Florentino Pérez et ses acolytes n’y sont pas allés de main morte en forçant le passage. Si la panique a vite envahi la sphère footballistique, le projet ne devrait pas voir le jouer. De quoi rassurer Omar da Fonseca.

“Toutes les fortunes du monde ne pourront jamais atteindre le coeur du football”

Lors d’une chronique pour beIN Sports, le consultant a été clair sur le sujet. “On m’a demandé si j’avais peur pour l’avenir du football. Les enjeux financiers amènent à des dérives que l’on peut déplorer. Mais je ne suis pas inquiet parce que le football est bien plus grand que ceux qui tentent de le réduire à sa seule dimension économique. Même si je m’enflamme pour le petit, Cristiano et tant d’autres, je vibre autant pour les matchs de rue. Le football n’est pas né au Camp Nou ou Anfield. Le football continue de vivre sur des terrains vagues, dans les cours d’école ou en bas des immeubles, à l’abri de l’agitation et de l’illusion des caméras. Le foot comme la musique et la danse, est né avec l’homme. C’est bien plus qu’un ballon. (…) Car on joue comme on est et on devient ce que l’on joue. Voilà pourquoi toutes les fortunes du monde ne pourront jamais atteindre le coeur du football. Le jeu est bien plus grand que l’homme”, a notamment indiqué Omar da Fonseca, content que ce projet de Super League ne voit finalement pas le jour.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page