BeInSportsPSG

TV : Claire Arnoux menacée de mort après son “pff” dans le débat Mbappé-Griezmann

Les réseaux sociaux sont devenus un champ de mines où il vaut mieux parfois éviter de se promener sous peine de croiser le pire de la race humaine. Claire Arnoux avait provoqué le buzz en lançant un “pffff” sonore à l’antenne de BeInSports lorsque son collègue de la NBA avait fait savoir qu’Antoine Griezmann était un candidat sérieux au titre de meilleur joueur du monde et de France face à Kylian Mbappé. Antoine Griezmann ayant fait part de son étonnement via Twitter après ce “pffff“, la journaliste a eu droit à des insultes, mais également des menaces de mort.

Et sur So Foot, Claire Arnoux raconte ce déluge qui lui est tombé dessus pour une simple réaction. « J’ai fait mon « Pierre Ménès » : j’ai bloqué pas mal de comptes – bon ok, des centaines ! –, surtout ceux qui m’insultaient d’entrée. Des profils masculins pour la plupart, mais pas que. Même des femmes qui avaient l’âge de ma mère m’ont envoyé des «  sale put  » (sic), parce qu’il faut savoir que certains haters galèrent en orthographe, ou des «  retourne en cuisine  » . Je ne réponds pas en général. Il y a aussi eu des menaces de mort et un montage photo d’un commentaire que je n’ai jamais fait sur une photo de Mbappé qui a beaucoup tourné. Là, tu as envie d’expliquer que c’est une fake news, mais en fait, ça ne sert à rien. On veut juste t’insulter. Il faut attendre que ça passe, mais je n’ai pas envie de banaliser cela : ce harcèlement, on le voit trop souvent et on accepte comme si on n’avait pas le choix. On te dit : «  C’est le jeu de Twitter.  » Je ne suis pas d’accord. On a quand même menacé de me tuer pour un pff », explique la journaliste de BeInSports.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer