Canal+

CAN 2022 : Scandale lors de Tunisie-Mali, Nabil Djellit dit stop

Ce mercredi, la rencontre de Coupe d’Afrique des Nations entre la Tunisie et le Mali a été entachée de quelques décisions arbitrales surprenantes. Les Tunisiens crient au scandale.

Le Mali a pris le meilleur sur la Tunisie ce mercredi lors de la Coupe d’Afrique des Nations. Un penalty inscrit par Ibrahima Koné aura suffi au bonheur des Aigles. Cependant, alors qu’on se dirigeait tranquillement vers la fin du match, l’arbitre de la rencontre a totalement perdu le fil. Monsieur Janny Sikazwe a en effet sifflé la fin du match à la… 85e minute seulement, avant de se raviser. Puis, il a remis ça en sifflant encore une fois la fin de la partie à la 89e minute. De quoi causer l’ire de la Tunisie et la tristesse des fans et observateurs. Nabil Djellit ne dira pas le contraire.

Nabil Djellit triste pour l’image du foot africain

Sur le plateau de Canal+ Afrique, le journaliste n’a pas manqué de dire son ras-le-bol. “Bien évidemment, tout cela va encore donner une mauvaise image du football africain. Certes, les arbitres africains n’ont pas le monopole des erreurs, mais là, il y a quand même de l’incompétence et de l’amateurisme. C’est complètement surréaliste. Siffler la fin d’un match à la 85ème minute, c’est la première fois que je vois ça. On va parler que de ça malheureusement alors que le Mali et la Tunisie ont fait plutôt un bon match, chacun avec ses arguments. L’arbitre, ça fait 20 ans qu’il est là, mais il a quand même quelques casseroles. Il y a eu le Burkina, il a été soupçonné dans une affaire de corruption mais il n’y avait pas assez d’éléments. Je ne dis pas qu’il ne faut pas de deuxième chance, mais il faut faire attention. Que font ses assistants aussi dans cette histoire ? Et la VAR ? Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Cela renvoie une image caricaturale du football africain”, a notamment indiqué Nabil Djellit, dégoûté par ces erreurs qui font plus de mal qu’autre chose au continent africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page