Canal+

EdF : Giroud brille à Milan, mais Deschamps a préféré Mbappé

Alors que le premier rassemblement international de la saison débutera ce lundi, l’équipe de France va faire sans Olivier Giroud, pas convoqué par Didier Deschamps.

Pour la première fois depuis très longtemps, Olivier Giroud ne prendra pas la direction du château de Clairefontaine pour débuter le mois de septembre. Tout cela parce que Didier Deschamps a décidé de l’écarter de la liste des Bleus. Vu que sa déclaration à l’encontre de Kylian Mbappé avait mis la zizanie dans le groupe France avant l’Euro, Giroud a donc fait les frais des premiers choix forts du sélectionneur, pour qui les intérêts personnels ne doivent jamais remettre en cause le collectif. Une décision comprise par Laure Boulleau, pour qui le deuxième meilleur buteur de l’histoire des Bleus est moins important qu’un joueur comme Kylian Mbappé. Et c’est donc pour cela que Deschamps a tranché de cette façon.

« C’est un peu une main tendue »

« Deschamps a une rancoeur envers Giroud. Les conséquences de ce petit évènement ont été importantes dans son management. Mais le fait de ne pas sélectionner Giroud, c’est aussi un message pour son groupe. Et notamment pour les futurs leaders. Il leur a tendu la main, car Deschamps veut essayer de récupérer l’aura et le pouvoir sur son groupe. À l’Euro, on a senti que ça s’effritait un peu… Il avait moins d’influence sur son groupe. Donc là, c’est un peu une main tendue, notamment pour Mbappé. Pour lui dire : ‘Sur ça, je te donne raison’. Car les conséquences de l’acte de Giroud ont été pénalisantes pour toute l’équipe », a lancé la consultante de Canal+, qui sait que Giroud pourrait revenir en équipe de France un jour. Surtout s’il continue à planter but sur but avec le Milan AC, lui qui a marqué un doublé pour son premier match à San Siro dimanche face à Cagliari (4-1).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page