Canal+

EdF : La crainte de Mickaël Madar pour Clauss

Convoqué pour la première fois en équipe de France, Jonathan Clauss ne cache pas son émotion. Le latéral droit du Racing Club de Lens a du mal à réaliser son parcours. Ce qui risque de nuire à ses performances en sélection d’après le consultant Mickaël Madar.

La récompense est finalement arrivée pour Jonathan Clauss. Très en vue avec le Racing Club de Lens depuis plusieurs mois, le latéral droit a fini par recevoir sa première convocation en équipe de France. Le Lensois, qui profite de la méforme de Léo Dubois avec l’Olympique Lyonnais, débarque chez les Bleus pour concurrencer Kingsley Coman au poste de piston. Un moment important dans la carrière de Jonathan Clauss qui ne cache pas son émotion. Ces mêmes sentiments qui, selon Mickaël Madar, pourraient affecter ses prestations en sélection.

« Il disait qu’il avait vraiment changé, qu’il était assez introverti avant et qu’il arrive à s’exprimer un peu plus maintenant. Ça se voit sur le terrain. Mais l’équipe de France c’est un autre niveau, c’est spécial, c’est vraiment le niveau au-dessus de tout ce que l’on peut imaginer, a insisté le consultant sur le plateau du Late Football Club. C’est même plus haut que la Ligue des Champions, c’est un gros niveau. Je l’ai vu submergé par l’émotion, ce qui est normal. C’est sa première convocation, il arrive, il découvre. »

« Mais j’espère que cette émotion et ses sentiments ne vont pas le faire déjouer sportivement, parce que ça peut arriver, a prévenu l’ancien attaquant aux 3 sélections avec les Bleus. Pour mon premier match en équipe de France, je n’avais pas spécialement déjoué. J’étais remplaçant, j’avais fait une bonne entrée. Mais quand on arrive, on a peur, on est un peu dans l’émotion. » Jonathan Clauss, lui, aura la chance de débuter lors d’un match amical face à la Côte d’Ivoire ou l’Afrique du Sud, certainement à un poste qu’il connaît parfaitement.

Un commentaire

  1. Mr madar vous êtes un guignol. Comment pouvez vous enterer un joueur qui n’a jouer que 5 mn. Vous avez fait quoi dans votre carrière ? On ne se souvient même pas de vous. Alors arrêtez vos commentaires désobligeant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page