Canal+

EdF : Payet écarté, Bruno Irles approuve totalement

Décisif avec l’Olympique de Marseille, Dimitri Payet revient dans les débats pour un retour en équipe de France. Mais selon le consultant Bruno Irles, le milieu offensif n’est pas suffisamment performant pour retrouver les Bleus.

Trois ans après sa dernière sélection, Dimitri Payet mérite-t-il de retrouver l’équipe de France ? La question anime l’actualité ces dernières semaines. Il faut dire que le milieu offensif réalise un excellent début de saison avec l’Olympique de Marseille. Le Réunionnais, buteur face à l’OGC Nice (1-1) mercredi, totalise déjà 5 buts et 4 passes décisives en Ligue 1. Mais il en faudra beaucoup plus pour convaincre Bruno Irles, déçu du contenu des matchs du Marseillais.

« Payet, c’est le joueur décisif de la Ligue 1 en ce moment, a reconnu le consultant de Canal+. Mais à la 30e minute (contre Nice, ndlr), on se disait : « Mais il est où Payet ? » Ça veut dire qu’on ne l’avait pas encore vu dans le jeu, il n’avait pas touché un ballon. Il a été décisif. Mais à un moment, on l’a vu tirer un coup coup franc et on s’est dit : « Tiens, il est là. » Puis il a tiré un corner et il a marqué après. Pour un international, on en attend plus sur les 90 minutes. Si je pense que le sélectionneur Didier Deschamps peut le rappeler ? Non, pas en ce moment. »

« Un international doit avoir plus que des stats, a tranché Bruno Irles. Les stats, ça ne suffit pas, il doit en avoir plus. Il doit aussi être influent dans le jeu, dans les bons et dans les mauvais moments. Au niveau des statistiques, je n’ai rien à dire, il est là, il est important et il est essentiel. Mais pour moi, ce n’est pas un match de niveau international. Voyons si Payet sera décisif toute la saison. Il est souvent sur courant alternatif. Là il est très bon, il est décisif, mais je ne pense pas qu’il le sera toute la saison. » En effet, le meneur de jeu a souvent manqué de régularité dans sa carrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page