Canal+

L1 : Kita et ses campus ? Alain Roche reste dubitatif

Alors que le Premier Ministre Édouard Philippe a récemment évoqué le sujet du déconfinement à venir, les clubs de Ligue 1 continuent de chercher les meilleures solutions pour reprendre le championnat au plus vite.

Pour l’instant, la L1 est toujours suspendue jusqu’à nouvel ordre par la LFP. Jusqu’à la fin du confinement, qui pourrait être prolongé au-delà du 15 avril, les clubs français sont donc à l’arrêt forcé. Malgré tout, et attendant que la crise sanitaire se tasse, le Ministère des Sports a déjà proposé aux clubs de se confiner dans leur centre d’entraînement pour retrouver le niveau au plus vite en vue d’une reprise du championnat. Une proposition appuyée par Waldemar Kita. « Il faut reprendre l’entraînement le 15 avril au moins jusqu’au 15 mai. Je propose que les joueurs soient enfermés dans un campus comme pour une préparation d’avant-saison, avec un contrôle médical préalable », a expliqué le président du FC Nantes sur News Tank. Pas de quoi convaincre totalement Alain Roche.

« Ça me semble une hérésie totale »

« Faire des camps de base isolés ? C’est une idée assez farfelue. Mais pourquoi pas. Moi, la seule solution que je vois, c’est celle d’une fin de saison à huis clos. Je pense que c’est ce qui va se passer. Mais les camps de base, comment les organiser ? Il faudrait faire ça dans une région française où il y a beaucoup de lieues pour recevoir les joueurs, les staffs, et là où il y a beaucoup de stades à proximité. La région parisienne, avec le Stade de France, le Parc des Princes, Amiens, Reims ou Lille ? Il faudrait pouvoir faire les matchs dans un laps de temps très court. Je ne sais pas… Ça me semble une hérésie totale, mais bon, on ne sait jamais. La France doit penser à tout. C’est une situation totalement inédite, il va falloir avoir une vraie réflexion. Il n’y aura pas de décision géniale, mais il faudra prendre la moins mauvaise… », a lâché, dans le Late Football Club à la maison, le consultant de Canal+, qui estime donc que les différents choix feront forcément des heureux et des malheureux au sien du football français…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer