Canal+

LdC : Rudi Garcia fait de l’Atlético un modèle en Europe

Malgré l’élimination en quarts de finale de la Ligue des Champions contre Manchester City (1-0, 0-0) mercredi, l’Atlético Madrid a eu droit aux félicitations de son public à domicile. Un comportement exemplaire pour le consultant Rudi Garcia.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’Atlético Madrid n’a pas redoré son image. Au contraire, le champion d’Espagne en titre s’est sans doute attiré de nouveaux détracteurs après son quart de finale de la Ligue des Champions face à Manchester City. Les Colchoneros, malgré des atouts offensifs de talent comme João Felix, Antoine Griezmann, Luis Suarez ou encore Yannick Ferreira Carrasco, se sont longtemps contentés de défendre bas devant leur surface.

Même à domicile au retour, et avec un retard d’un but à rattraper, les hommes de Diego Simeone ont attendu les 20 dernières minutes pour enfin mettre la pression sur le but adverse. Et pour ne rien arranger, leur agressivité dans le mauvais sens du terme a pourri la rencontre mercredi. Cela n’a pas empêché le public du Wanda Metropolitano d’applaudir son équipe éliminée, et de susciter l’admiration de Rudi Garcia. « Moi je préfère retenir ce que j’ai vu à la fin : la communion d’un stade qui a pourtant vu son équipe se faire éliminer », a commenté le consultant de Canal+.

« Mais ils ont encouragé leurs joueurs, ils ont chanté, ils ont fêté. C’était un moment magnifique. Tous les publics devraient être comme ça. Le problème c’est que l’Atlético Madrid a tout donné pendant 45 minutes sur deux matchs. Et quand on joue une seule mi-temps sur quatre, quelque part la logique a été respectée, c’est Manchester City qui est passé. Mais il y a eu de beaux remerciements de la part du public du Wanda Metropolitano pour ses joueurs, et ça m’a bien plu », a savouré le technicien qui, lui, n’a pas souvent été applaudi après un échec à Marseille ou à Lyon…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page