Canal+

OL : Bosz rassuré, l’anecdote de Philippe Doucet

Longtemps sous pression, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais Peter Bosz a été rassuré par Jean-Michel Aulas. Le président des Gones a certifié qu’il ne comptait pas se séparer du Néerlandais. Ce que confirme une anecdote racontée par le journaliste Philippe Doucet.

On a passé la fin du mois de février, et Peter Bosz n’a pas été licencié. Ce n’était pourtant pas évident il y a encore quelques semaines, lorsque Jean-Michel Aulas confiait qu’il ferait un point après les gros rendez-vous de l’Olympique Lyonnais. Finalement, malgré des résultats mitigés, le président a publiquement rassuré son entraîneur, dans des déclarations que Philippe Doucet croit sincères.

« On ne peut jamais dire que Peter Bosz est assuré de terminer la saison. Il suffit qu’il perde les trois prochains matchs et ce sera évidemment la catastrophe. Mais on sent que le vent d’optimisme est réel, a confié le chroniqueur du Late Football Club. Les dirigeants sont assez satisfaits de Peter Bosz, ils sont conscients que les résultats ne sont pas là mais ils sont globalement assez contents. Peter Bosz lui-même est beaucoup plus heureux. »

« A un moment, il avait perdu son sourire, s’est souvenu le journaliste. Mais le mercato a été très positif pour lui, il est très heureux des nouvelles recrues. L’équipe ressemble de plus en plus à son football. Il y avait une différence entre le football qu’il voulait, vif, rapide, et beaucoup de joueurs qui jouent avec le ballon dans les pieds. Maintenant, avec cette nouvelle équipe, avec Faivre et Ndombele plutôt que Guimarães qui est un bon joueur mais pas forcément dans son style, l’équipe lui ressemble de plus en plus. »

Bosz prépare le mercato estival

Et au cas où les mots de Jean-Michel Aulas ne suffisaient pas, une réunion a peut-être dissipé les derniers doutes du technicien. « Il était très heureux de l’entraînement mercredi. Et l’anecdote qui montre qu’il est dans les petits papiers, c’est qu’il y avait une réunion jeudi de 14 heures à 16 heures sur le recrutement de l’année prochaine, et Peter Bosz y était bien évidemment, a révélé Philippe Doucet. Ça veut dire que les phrases de Jean-Michel Aulas ne sont pas juste pour les journaux. Dans leur tête, Peter Bosz est là jusqu’à la fin de la saison et il fait la saison prochaine aussi. » De quoi travailler dans un contexte plus serein.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page