Canal+

OL : Cherki et Nasri, Habib Beye tente une comparaison

L’Olympique Lyonnais réalise pour le moment une saison assez décevante en Ligue 1. Tout le contraire de sa campagne d’Europa League.

L’OL est allé chercher un succès précieux sur la pelouse de Montpellier ce dimanche en Ligue 1. Le club rhodanien pourra une fois de plus remercier Lucas Paqueta. En feu contre Brondby en Ligue Europa la semaine dernière, Rayan Cherki a été placé sur le banc par Peter Bosz contre les Héraultais. La situation du jeune joueur lyonnais fait parler de plus en plus dans le Rhône, entre ceux impressionnés par ses qualités et ceux qui sont déçus par son comportement. Pour Habib Beye, Cherki ressemble beaucoup à Samir Nasri, qu’il a connu lors de son passage à l’OM.

Habib Beye cerne le personnage Cherki

Sur le plateau de Canal+, le consultant a été clair sur le sujet. “Il n’est pas facile à gérer et c’est pour ça que je trouve que c’est important que l’entraîneur lui rappelle que sa première période n’est pas bonne (Ndlr : contre Brondby) même s’il a marqué un doublé. Après, il saura lui dire que c’est aussi un joueur important. Après, ce qui est dur, c’est quand un joueur cristallise une sorte de rancoeur ou de frustration chez les joueurs d’un effectif. Si Cherki n’est pas forcément apprécié de certains partenaires, ce sera délicat pour lui. (…) C’est un jeune joueur hyper talentueux comme l’était Nasri. Vous avez des joueurs qui sont capables de décider. Sauf que parfois ils sont tellement faciles qu’ils ont besoin d’être cadrés. Parfois ils l’acceptent et parfois ils ne l’acceptent pas. Mais ça n’empêche pas la progression. Aujourd’hui, quand vous êtes Lyon et que vous avez Rayan Cherki, et bien c’est un petit peu comme nous quand on avait Nasri, mais on était capable de lui dire ce qui n’allait pas”, a notamment indiqué Habib Beye, qui sait que Rayan Cherki a besoin d’un cadre fort autour de lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page