Canal+

OL : Geoffroy Garétier accuse les joueurs formés au club

Déjà sous pression, Peter Bosz cherche des solutions aux problématiques rencontrées à l’Olympique Lyonnais. Mais pour Geoffroy Garétier, l’entraîneur néerlandais ne peut rien contre le contexte du club rhodanien.

« Je prends les paris : L’Olympique Lyonnais avec Peter sera au rendez-vous ! » Malgré les critiques, le président Jean-Michel Aulas reste confiant et tient à rassurer son entraîneur. La pression est pourtant bien réelle sur les épaules de Peter Bosz, qui ne parvient pas à rapprocher son équipe du podium en Ligue 1. Et dont la philosophie de jeu semble encore difficile à assimiler pour ses joueurs. Mais de son côté, le journaliste Geoffroy Garétier défend le Néerlandais et accuse plutôt le club rhodanien et ses purs produits trop « chouchoutés ».

« Pour moi, le vrai Peter Bosz c’est celui de l’Europa League. Cinq victoire en cinq matchs, c’est la meilleure équipe de la compétition, rien à dire, a commenté le chroniqueur du Late Football Club. C’est une équipe qui peut prétendre à la victoire finale mais qui, en Ligue 1, se heurte à des réalités. C’est-à-dire que c’est une équipe pas assez physique, qui manque d’impact et dont l’ambition est en réalité contrariée par des problématiques internes au club. On voit bien et on sait bien que Peter Bosz n’a pas les pleins pouvoirs. C’est un club qui est limité pour ça. »

« A Lyon, il y a une sorte de “lyonitude”, il y a un certain confort où les joueurs issus du centre de formation sont chouchoutés. Ça va de Aouar à Cherki en passant par d’autres. Pour le coach qui arrive de l’extérieur, c’est très compliqué d’imposer ses idées parce qu’il se heurte toujours à une réalité. Cherki, dès qu’il peut dire qu’il mérite plus de temps de jeu… On se rend bien compte qu’il y a une ambivalence dans ce club entre un vrai courant lyonnais et un courant extérieur qui n’a jamais la main pour imposer son projet », a dénoncé le journaliste, qui s’attend donc à l’échec de Peter Bosz.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page