Canal+

OL : Lyon va mal, Geoffroy Garétier accuse les ultras

Si le Groupama Stadium sera plein à craquer pour assister au huitième de finale aller de la Ligue des Champions entre l’OL et la Juventus mercredi, les supporters lyonnais ne seront pas à fond derrière leur équipe.

Depuis plusieurs années, et plus généralement depuis le dernier trophée remporté en 2012, les ultras de l’OL n’ont plus vraiment le sourire. Alors que Lyon est encore en lice dans quatre compétitions, avec notamment une finale de Coupe de la Ligue à jouer contre le PSG en avril prochain, les supporters des Gones affichent un certain mécontentement. Malgré la dernière victoire à Metz (2-0), qui a relancé l’OL dans la course au podium en Ligue 1, les Bad Gones ont notamment déployé des banderoles, dimanche au pied du Parc OL. « Méthode Coué, valeurs et identité envolées, supporters baladés… Président, où est passé notre OL ? », a lancé le Kop Virage Nord, avant d’appuyer les plaintes dans un long communiqué sur Facebook. Une méthode incomprise par Geoffroy Garétier.

« Les ultras ont contribué à l’affaiblissement de cet OL »

« Ce n’est pas pour faire polémique ou pour parler en mal des supporters, mais les ultras ont largement contribué à la situation de l’OL. Depuis combien d’années sont-ils sans cesse en contestation des choix sportifs du président ? Ils n’ont jamais voulu de Genesio. Avec Genesio, l’OL n’a peut-être pas franchi un cap, mais quand on regarde la situation de Lyon il y a un an et celle de cette année, c’était incomparablement mieux l’année dernière. Les ultras ne sont pas contents. Ils demandent : ‘Où est notre club ? Où sont nos valeurs ?’. Les ultras ont contribué à l’affaiblissement de cet OL… », a balancé, dans le Late Football Club, le journaliste de Canal+, qui estime donc que les supporters de l’OL ont marqué contre leur camp au moment même où l’équipe de Rudi Garcia a le plus besoin… Dans deux semaines, après les matchs contre la Juve, l’ASSE, le PSG et le LOSC, tout le monde saura qui avait raison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer