Canal+

OM : Geoffroy Garétier commence à douter de Sampaoli

L’Olympique de Marseille affronte Nice ce mercredi soir en Ligue 1. Les hommes de Jorge Sampaoli devront remettre la marche avant.

L’OM sort d’un Classique plutôt décevant face au Paris Saint-Germain. Pourtant en supériorité numérique pendant la majeure partie de la seconde période, les hommes de Jorge Sampaoli n’en auront pas du tout tiré profit. L’entraîneur argentin aura en effet manqué de solutions tactiques, alors que son équipe n’arrivait pas à installer son pressing. Contre Nice ce mercredi en match à rejouer, les Phocéens devront sans doute se faire justice pour aller chercher un résultat positif. Surtout que l’Olympique de Marseille fait preuve d’une certaine fébrilité offensive au moment de conclure. Pour Geoffroy Garétier, pas certain que la hype Sampaoli continue encore dans le temps.

Geoffroy Garétier doute de Jorge Sampaoli

Sur le plateau de Canal+, le journaliste a en effet émis ses doutes sur l’entraineur argentin. « Si on prend tous les matchs confondus sur les sept derniers, Marseille n’a gagné qu’une seule fois. Il y a eu cinq matchs sans marquer. Après, j’ai quand même des doutes sur l’effet Sampaoli, à terme. C’est vrai qu’il a relancé la machine depuis son arrivée. Il y a un beau storytelling entre lui et Longoria et sur un Marseille formidable, volcanique, énergique, qui colle bien finalement à la ville et aux attentes du public. Mais on sait qu’avec Sampaoli, c’est un management très électrique avec des impulsions très fortes et très rapides. Mais ça ne dure pas vraiment longtemps parce qu’il change de club chaque année. Quels sont vraiment les joueurs de grande valeur de l’effectif marseillais ? On a Payet, Milik et Kamara », a notamment indiqué Geoffroy Garétier, qui attendra l’OM au tournant lors de ses prochaines sorties. A commencer par ce déplacement à Troyes ce mercredi soir pour y défier une équipe niçoise en confiance après son succès contre Lyon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page