Canal+

OM : McCourt intéressé par une revente avec Aldridge ? Il sème le doute

Alors qu’André Villas-Boas et Jacques-Henri Eyraud se sont un peu rabibochés, l’arrivée de Paul Aldridge dans le board de l’Olympique de Marseille continue à faire couler beaucoup d’encre.

Officiellement, l’Anglais est arrivé dans le club phocéen pour conseiller le président olympien et vendre des joueurs de l’OM en Premier League. Mais officieusement, il se murmure qu’Aldridge est secrètement venu pour assurer une potentielle revente. En effet, il suffit de regarder le passé du dirigeant pour s’apercevoir qu’il a souvent participé à des transitions entre actionnaires, que ce soit à West Ham (1996-2006), Manchester City (2008-2009) ou à Sheffield (2011-2015). Suffisant pour s’interroger sur les réelles motivations de l’arrivée d’Aldridge dans la cité phocéenne. Pour Geoffroy Garétier, les choses sont plus ou moins claires : l’Anglais n’est pas là pour épauler Andoni Zubizarreta.

« On parle de nouveau d’une vente du club »

« On s’est focalisé sur la personnalité et le côté sulfureux de Paul Aldridge, notamment avec les transferts de Mascherano et Tévez qui ont défrayé la chronique il y a une quinzaine d’années en Angleterre. Mais quand on regarde son CV de manière détaillée, on s’aperçoit qu’il est plus souvent dans des fonctions exécutives, donc plus proche d’un Jacques-Henri Eyraud que d’un Zubizarreta, et toujours quand le club en question va être vendu. Vu le déficit considérable creusé par McCourt à l’OM depuis maintenant quatre saisons, la question qui se pose est de savoir si Aldridge est vraiment là pour vendre des joueurs en Angleterre, ou préparer le terrain à des repreneurs. On avait parlé il y a trois mois d’une piste saoudienne, et cela continue aujourd’hui, on parle de nouveau d’une vente du club », a lancé le journaliste de Canal+, qui estime donc que Frank McCourt pourrait se laisser tenter par une revente de l’OM d’ici à la fin de cette saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page