Canal+

OM : Mickaël Landreau craint la punition en C4

Vainqueur de sa confrontation contre le FC Bâle (2-1, 1-2) en Ligue Europa Conférence, l’Olympique de Marseille s’est fait quelques frayeurs. Les Marseillais ne se sont jamais mis l’abri à cause d’un manque d’efficacité qui, selon Mickaël Landreau, finira par leur coûter cher.

Avec deux victoires dans son huitième de finale de Ligue Europa Conférence, l’Olympique de Marseille a confirmé sa supériorité par rapport au FC Bâle. Dans le contenu des rencontres, il n’y avait clairement pas photo entre les deux équipes. Et pourtant, le pensionnaire du Vélodrome s’est fait peur à l’aller comme au retour. Ces frayeurs n’auraient jamais existé si les hommes de Jorge Sampaoli s’étaient montrés plus efficaces devant la cage adverse. Un défaut persistant qui inquiète le consultant Mickaël Landreau pour la suite de la compétition.

« Malheureusement, ils peuvent passer à la trappe sur deux matchs et ça aurait été incroyable. Et c’est récurrent. C’est le seul regret, a réagi le spécialiste de Canal+ après le match retour jeudi. Si Marseille veut aller au bout, il va falloir qu’ils soient plus efficaces. Normalement le match aller doit être plié, et à l’arrivée ils prennent un but et ils relancent Bâle. Au match retour, ils ont les opportunités, notamment avec un penalty (manqué par Amine Harit, ndlr). Et à nouveau, ils auraient pu jouer la prolongation et se faire peur. »

« Heureusement qu’ils s’en sortent, a ajouté l’ancien gardien du Paris Saint-Germain. Mais s’ils veulent aller plus loin, c’est dans ce domaine-là où ils doivent progresser. Parce que sinon, je les trouve très emballants. Ils dominent leurs adversaires, ils nous montrent des choses très intéressantes depuis le début de la compétition. Qu’il ne reste pas rien à la fin. Mais on est hyper contents qu’ils poursuivent bien évidemment. » Pour rappel, c’est déjà ce manque de réalisme offensif qui avait coûté l’élimination de l’Olympique de Marseille en Europa League.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page