Canal+

OM : Villas-Boas vs Garcia, il comprend les Marseillais

Depuis la nomination de Rudi Garcia à la tête de l’Olympique Lyonnais, seulement quelques mois après son départ de l’Olympique de Marseille, les langues de délient.

Dimitri Payet avait lancé la tendance avec l’Olympico remporté par le club phocéen (2-1). Valère Germain avait ensuite pris la roue de son meneur de jeu, tout comme Maxime Lopez. Ils ont tous profité de leurs passages devant les médias pour taper sur leur ancien entraîneur, tout en louant les qualités d’André Villas-Boas. Et en ce début de semaine, Duje Caleta-Car, qui avait pourtant été recruté par Garcia à Salzbourg en 2018, n’a pas dérogé à la règle en conférence de presse : « On est tous très heureux d’aller à l’entraînement. Il n’y a vraiment aucune tension. Dans ces conditions, on peut faire du bon travail. Tout le monde est très satisfait. On se sent tous très à l’aise avec Villas-Boas. L’OM a d’excellents joueurs avec d’énormes qualités. Mais peu importe notre composition, ce qui marche pour nous, c’est que notre entraîneur croit en nous. C’est très important pour toute l’équipe. C’est le grand plus de cette année ». Une sortie lourde de sens pour Geoffroy Garétier.

« Ce n’est que le début de l’histoire avec Villas-Boas »

« Des marques de soutien à Villas-Boas comme autant de piques envers Rudi Garcia ? Caleta-Car envoie un message pas du tout subliminal. C’est très clair. On peut prendre ça comme de l’injustice et se dire que c’est facile de dire ça maintenant car il est parti, mais c’est le troisième joueur qui dit ça en un mois. Après, il dit surtout du bien de son coach pour commencer. Les dommages collatéraux sont contre Garcia, mais c’est une autre histoire. Le changement de méthode fait du bien aux joueurs de l’OM. Villas-Boas est positif, alors que Garcia cherchait avant tout à se disculper de toutes les responsabilités. Après, ce n’est que le début de l’histoire avec Villas-Boas », a lâché, dans le Late Football Club, le journaliste de Canal+, qui attend donc de voir les retours des Marseillais, quand l’OM sera dans une plus mauvaise passe. Mais pour l’instant, et avant d’affronter Angers ce mardi et Bordeaux dimanche, Marseille reste sur quatre victoires de rang.

Bouton retour en haut de la page
Fermer