Canal+

PSG : Mbappé libre, Laure Boulleau voit du positif

Le marché des transferts hivernal a récemment ouvert ses portes. Pour le moment, on compte peu de mouvements onéreux.

La crise du Covid a rebattu pas mal de cartes dans le monde du football. Les clubs peuvent moins dépenser, ce qui privilégie les prêts ou les départs en fin de contrat. L’économie du monde du ballon rond est donc modifiée. Certains fans ou observateurs se demandent néanmoins comment des joueurs de grande envergue, comme Kylian Mbappé, peuvent se retrouver en fin de contrat. Pour d’autres, l’économie du foot pourrait finalement devenir plus saine. C’est en tout cas l’avis de Laure Boulleau.

Laure Boulleau espère une prise de conscience dans le monde du football

Sur le plateau du Canal Football Club, la consultante n’a pas fait dans la langue de bois à ce sujet. “Mbappé est un joueur à part de par le profil de joueur qu’il est. C’est plus facile à dire qu’à faire de prolonger Mbappé. S’il a décidé de vouloir partir, c’est son choix aussi. Par contre, je pense que cette période sur les transferts va être plutôt bénéfique sur le long terme parce qu’on avait atteint une inflation énorme plus le Covid derrière où le football était trop fragile. Je pars du principe qu’on atteignait peut-être la ligne rouge et peut-être que c’est un mal pour un bien pour que les clubs s’adaptent. On voit des joueurs prêtés et des joueurs libres, donc les clubs s’adaptent à avoir une situation finalement plus pérenne au niveau de leur économie. Quand on ne peut pas recruter, il faut aussi s’adapter et parfois aller voir ses jeunes pour voir comment ça fonctionne. Il faut aussi avoir un très bon coach, capable d’optimiser le potentiel de son effectif”, a notamment indiqué Laure Boulleau, qui espère que la crise actuelle sera tout de même bénéfique à long terme pour la vision des clubs de football.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page