Canal+

PSG : Neymar va passer au révélateur, Habib Beye s’explique

Mercredi lors du choc de la 16e journée de Ligue 1 entre le Paris Saint-Germain et le FC Nantes, les choix de Thomas Tuchel seront particulièrement observés. Surtout après ceux effectués contre le Real Madrid il y a une semaine.

Le week-end dernier a été de tout repos pour les joueurs du club de la capitale française. Alors qu’ils devaient jouer sur la pelouse de l’AS Monaco dimanche soir, leur match a finalement été reporté à une date ultérieure à cause des intempéries sur la Côte d’Azur. Par conséquent, les débats autour du PSG commencent un peu à tourner à rond. Et le choix fort de Tuchel de mettre Neymar remplaçant au coup d’envoi du grand rendez-vous de Ligue des Champions contre le Real de Zidane continue à faire couler beaucoup d’encre. Mais pour Habib Beye, cette décision ne devrait avoir aucune conséquence négative sur l’entraîneur allemand et son attaquant brésilien.

« Un entraîneur doit faire des choix »

« Est-ce que Tuchel s’est acheté un problème pour l’avenir ou est-ce qu’au contraire, il a solidifié son autorité avec ce choix fort ? Aucun des deux. S’il le met d’entrée et que Neymer se pète, Tuchel devient l’entraîneur qui a fait le plus mauvais choix possible. Dans la logique des choses, quand un joueur a été absent, que vous avez un Di Maria performant, un Mbappé performant, un Icardi performant, et que son système est un 4-3-3, qu’il ne doit pas modifier car Neymar revient de blessure, le choix est logique. Ensuite, le faire rentrer, c’est parce que son équipe ne fonctionne pas bien sur le plan offensif, il essaye de trouver une solution. Si Neymar est intelligent, il a été absent cinq semaines, il ne reprochera pas à Tuchel de l’avoir mis le banc car c’est logique à la vue de sa condition physique. Encore une fois, un entraîneur doit faire des choix, et peu importe les joueurs », a lâché le consultant du Canal Football Club, qui estime donc que Neymar passera un grand test au cours des prochaines semaines, histoire de voir s’il a enfin grandi en tant qu’homme à Paris.

Bouton retour en haut de la page
Fermer