Canal+

PSG : Pas de collectif, Habib Beye prévient Pochettino

Le Paris Saint-Germain sera en déplacement sur la pelouse de Leipzig ce mercredi soir en Ligue des champions. Un match qui s’annonce encore une fois périlleux pour le collectif francilien.

Mauricio Pochettino et ses hommes auront l’occasion de faire un grand pas vers la qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions mercredi soir en cas de succès contre Leipzig. Pour cela, le club de la capitale devra pouvoir compter sur toutes ses forces vives. Pour le moment, le PSG est très souvent sauvé par ses individualités, alors que le collectif ne répond pas toujours présent. Selon Habib Beye, les Franciliens vont devoir faire attention à force de jouer avec le feu.

Habib Beye fait son constat sur le PSG

Sur le plateau du Canal Football Club, le consultant n’a pas fait dans la langue de bois à ce sujet. « Déjà, il faudrait définir ce qu’est une identité de jeu. En fait, vous avez des entraîneurs, quand vous regardez jouer leur équipe, vous savez directement de quel entraineur il s’agit. C’est le cas avec le City de Guardiola ou le Chelsea de Tuchel. On n’a pas ça à Paris, mais c’est lié à l’effectif et aux individualités de cet effectif. Ce qui peut être grave, c’est la répétition de ces attitudes qui font qu’ils laissent six ou sept joueurs défendre. Dans le temps, c’est qu’ils peuvent le payer. Contre Lille, ils ne jouent pas pendant une heure, ils accélèrent pendant 30 minutes et ça suffit. Donc ils sont confortés dans ce qu’ils font. Et c’est pareil en Ligue des champions, par exemple face à Leipzig. C’est un danger. Quand ils sont collectivement ensemble, je pense que c’est une équipe qui est irrésistible. Quand ils ne le sont pas, l’équipe descend de niveau. Est-ce que des individualités comme Neymar, Messi, Di Maria, Mbappé peuvent à chaque fois les sortir de la difficulté, c’est toute la question qu’il faut se poser », a notamment indiqué Habib Beye, qui sait que le PSG est une équipe parfois illisible pour ses adversaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page