Canal+

TV : Après beIN, Canal+ drague RMC pour faire pleurer Mediapro

Alors que Canal+ est attendu comme le sauveur du football français, la chaîne cryptée prépare tranquillement son retour sur le devant de la scène européenne.

Le conflit entre Mediapro, le principal diffuseur de la Ligue 1 et de la Ligue 2, et la Ligue de Football Professionnel se poursuit. Faute d’accord entre toutes les parties avant la deadline du 5 décembre, la conciliation a été prolongée de quelques jours. Mais vu que Vincent Labrune refuse toujours d’accorder une ristourne au groupe sino-espagnol, la LFP et son diffuseur vont droit dans le mur. De quoi donner le sourire à Canal+, qui pourrait récupérer les Droits TV de la L1 pour un chèque de 700 millions d’euros. Et pour réussir son coup de maître face à la maison mère de la chaîne Téléfoot, C+ tente actuellement de s’associer à d’autres médias.

Bientôt un accord entre Canal+ et RMC Sport ?

La collaboration avec beIN Sports n’est plus secrète, puisque la chaîne qatarie a vendu son lot de matchs de L1 à Canal Plus, avant un partage du gâteau pour les Coupes d’Europe sur la période 2021-2024. Dans un avenir plus au moins proche, le duo Canal – beIN pourrait donc revenir en force en L1, vu qu’une offre commune auprès de la LFP, avec l’affiche du dimanche soir pour beIN par exemple, serait à l’étude. Mais le groupe présidé par Maxime Saada essaye de se mettre un autre acteur dans sa poche pour enfoncer le clou. En effet, selon L’Equipe, C+ discute actuellement avec RMC Sport. Déjà proches, de part leur accord de co-diffusion de la Premier League jusqu’en 2022, les deux diffuseurs pourraient signer un autre bail. Pour éviter la chute de la chaîne du Groupe Altice, qui diffuse la Ligue des Champions et l’Europa League avec Téléfoot cette saison, la chaîne cryptée envisage de proposer une co-diffusion avec RMC pour les deux meilleures affiches de chaque journée de C1, histoire de partager les frais. Tout cela au détriment de Mediapro, qui n’aura bientôt plus que ses yeux pour pleurer…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page