Canal+

TV : Coup de théâtre, Canal+ rend aussi ses Droits TV à la LFP !

Alors que Canal+ était attendu comme le sauveur du football français, la direction de la chaîne cryptée a finalement décidé de rendre son lot de Droits TV à la Ligue de Football Professionnel…

Personne ne l’avait vu venir. Mais ce mardi soir, c’est un nouveau coup de tonnerre qui s’est abattu sur le football français. Car après le fiasco du duo Mediapro – Téléfoot, c’est au tour de Canal+ de lâcher les clubs de Ligue 1. Détenteur du Lot 3 des Droits TV, avec le match du samedi soir et le match du dimanche à 17 heures, la chaîne cryptée a effectivement choisi de rendre ses matchs, acquis auprès de beIN Sports il y a quelques mois. Avec ce choix fort, C+ souhaite que la LFP relance un nouvel appel d’offres avec les prix du marché actuel. C’est en tout cas ce qu’explique Maxime Saada.

« Canal+ prend le risque »

« La LFP vient de récupérer les lots de Mediapro. Nous sommes finalement arrivés à la conclusion côté Canal+ qu’il était dans l’intérêt pour toutes les parties prenantes de passer par un appel d’offres. Nous avons donc adressé un courrier à la LFP pour lui indiquer la restitution du lot 3 que BeIN Sports nous a sous-licencié. Pas d’offre de gré à gré ? Nous n’avons jamais fait d’offre dans ce sens à la LFP car, après réflexion, nous avons conclu qu’il était impossible de passer par cette procédure. Et ce pour trois raisons. La première est qu’il y a incontestablement une perte de confiance entre Canal+ et les responsables du football français. Nous n’avons pas été traités correctement ces dernières années. La deuxième raison est juridique. Tout accord de gré à gré pour la reprise des lots de Mediapro serait juridiquement contestable d’un point de vue concurrentiel car il serait contraire au code du sport. La troisième raison est effectivement économique. Mediapro a fait la démonstration que la L1 ne valait pas 1,156 milliard d’euros. Mais combien vaut-elle ? Côté Canal+, nous pensons que la Ligue 1 est subventionnée depuis de nombreuses années. Aucun diffuseur n’a réussi à la rentabiliser. Il n’y a qu’un moyen de matérialiser de manière objective et transparente la valeur de marché de la Ligue 1, c’est l’appel d’offres. Le produit L1 a été dégradé dans l’absolu. Un risque de tout perdre ? Oui, Canal+ prend le risque de se retrouver face à un concurrent prêt à surpayer ces droits. L’émergence de nouveaux acteurs est un risque que nous acceptons car il n’y a pas d’autres alternatives que l’appel d’offres. La situation actuelle doit cesser. Après avoir provoqué le plus grand drame de l’histoire du football français, et ne plus avoir payé aucun droit depuis le 5 août, Mediapro continue de diffuser 80 % des matchs. Ce n’est pas acceptable. Pour en terminer avec cette situation, nous allons proposer à la LFP une solution technique universelle qui permettra à tous les Français, abonnés ou non à Canal+, de suivre les matchs en pay-per-view. Bien sûr, Canal+ reverserait l’essentiel des recettes à la LFP, et donc aux clubs », a lâché, sur Le Figaro, le président de Canal+, qui plonge donc le football français dans une crise sans précédent avec zéro diffuseur pour son championnat…

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page