Canal+

TV : Le successeur de Canal+ cache son nom sur Twitter

Avec le limogeage de Stéphane Guy, Canal+ a confié les clés de certaines de ses grandes affiches à un jeune journaliste.

Il s’agit de Paul Tchoukriel, propulsé sur le devant de la scène en peu de temps, lui qui avait commencer à commenter des matchs en direct en 2018 avec de la Ligue 2. Depuis, il a su tranquillement imposer son style, même s’il est impossible de satisfaire tout le monde. Rares sont ceux qui échappent aux critiques, surtout que celles-ci sont souvent sans pitié, notamment sur les réseaux sociaux. Stéphane Guy se faisait régulièrement harponner, et il était même accusé de soutenir la quasi-totalité des clubs, en fonction des critiques des supporters. Pour Paul Tchoukriel, la solution est simple. S’il continue d’utiliser Twitter, le plus vindicatif des réseaux, il zappe totalement tout ce qui se dit sur nom en filtrant ce dernier. C’est radical, mais certainement efficace pour être plus tranquille. 

« Sur Twitter, j’ai masqué mon nom. Tous les tweets qui parlent de moi, je ne les vois pas. Je n’ai pas envie d’être pollué par ça. Non pas que je ne supporte pas la critique, mais je ne veux pas être influencé dans mon travail. Si quelqu’un me dit : « Oh Tchoukriel, c’est un supporter de Nantes », je n’ai pas envie de faire gaffe à ça le week-end prochain. Si un jour, quelque chose ne va pas, je sais que ma direction, mes collègues ou mes proches me le diront », a expliqué dans Ouest-France celui qui a eu un bref passé de footballeur, évoluant notamment avec Clément Grenier et Alexandre Lacazette dans les équipes de jeunes de l’Olympique Lyonnais, avant de tenter sa chance du côté du centre de formation de l’AS Nancy-Lorraine. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page