Canal+

TV : Stéphane Guy n’est pas coupable, Le Guen monte au front

Ces derniers jours, les fans de football ont appris avec agacement le licenciement de Stéphane Guy du Groupe Canal+. Une décision qui ne passe toujours pas chez certains.

En poste chez Canal+ depuis 23 ans, Stéphane Guy n’a pas eu de traitement de faveur de la part de ses supérieurs il y a quelques jours. Rappelez-vous, durant le match entre Montpellier et le Paris Saint-Germain en Ligue 1, le journaliste avait publiquement soutenu Sébastien Thoen, licencié quelques heures auparavant par la chaine cryptée pour un sketch se moquant de l’émission l’Heure des Pros. Vincent Bolloré, patron du groupe, n’y a que très peu goûté et a donc décidé de se séparer de Stéphane Guy malgré son statut. Une décision que ne supporte par Paul Le Guen, qui a envoyé une lettre ouverte à Vincent Bolloré.

“Vous devez laisser l’incontrôlable Stéphane Guy nous informer, nous agacer, nous provoquer”

Via Le Monde, l’ancien entraineur de l’Olympique Lyonnais a dévoilé le fond de sa pensée sur cette affaire. “Non, Monsieur Bolloré, vous ne devez pas écarter Stéphane Guy de Canal+. Vouloir faire de lui un exemple me paraît totalement inapproprié. Pour le dire autrement, si Stéphane n’a rien d’un innocent, il n’est certainement pas un coupable. Je le sais pour avoir souvent travaillé à ses côtés au cours de ces dernières années, votre commentateur vedette aime Canal, et plus que de raison ! D’où certains excès, comme il sied à tous les passionnés. Imaginer que vous puissiez le congédier parce qu’il a abusé de sa tribune pour manifester une solidarité confraternelle me semble inconcevable. Parce que nous voulons des années de bonheur en plus, vous devez laisser l’incontrôlable Stéphane Guy nous informer, nous agacer, nous provoquer, nous enthousiasmer et surtout lui offrir encore le privilège de nous faire exister devant nos écrans. Non, Monsieur Bolloré, un Breton ne doit pas faire cela”, a notamment indiqué Paul Le Guen, qui espère que sa voix pourra compter pour faire changer les choses.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page