Canal+

TV : Stéphane Guy soutenu par Habib Beye et Hervé Mathoux

Même si le choix de Canal Plus est irrévocable, le licenciement de Stéphane Guy ne passe toujours pas au sein de la rédaction de la chaîne cryptée.

L’annonce de la mise à l’écart de Stéphane Guy ne plaît à personne ou presque. Car même si l’ancien journaliste de Canal+ a souvent été moqué sur les réseaux sociaux pour ses commentaires, il ne méritait pas un licenciement pareil… Viré pour avoir défendu Sébastien Thoen en plein direct, l’ancien présentateur de J+1 est défendu par la Société des Journalistes de Canal. « Nous, journalistes du service des sports de Canal + et/ou des rédactions du groupe Canal +, nous indignons de cette éviction arbitraire. Rien ne saurait justifier ces atteintes répétées à la liberté d’expression lorsque celle-ci s’inscrit dans le respect des limites prévues de la loi. On revendique à nouveau, le droit pour tout collaborateur du groupe, d’exercer son métier sans craindre d’être licencié, écarté, inquiété si ce qu’il dit ou écrit déplaît à notre direction », a expliqué le syndicat.

« Tous orphelins de notre pote »

Sur les réseaux sociaux, de nombreux amis de Stéphane Guy ont pris la parole. Après Pierre Ménès, c’est Habib Beye qui a soutenu son ancien compère. « Mon compagnon de route… 5 ans. L’art de transmettre des émotions. Tant de moments partagés ensemble sur et en dehors des terrains à parler de notre passion “ce jeu fantastique… LE FOOTBALL”. Merci pour tes précieux conseils mon ami. Voici 44s de bonheur en plus », a lancé le consultant du CFC, qui a publié une vidéo du match Sénégal-Pologne à la Coupe du Monde 2018 que Beye et Guy avaient commenté ensemble. Par la suite, c’est Hervé Mathoux qui a pris le relais. « Tous orphelins de notre pote. Très grand professionnel. Passionné et fidèle à son écurie comme personne », a lâché le présentateur du Canal Football Club, qui risque donc lui aussi sa place en soutenant publiquement Guy. En tout cas, ces messages ont trouvé un écho puisqu’ils ont été relayés des milliers de fois. D’ailleurs, une pétition en ligne pour soutenir le maître du « football circus » a été publiée le jour de Noël. Un papier signé par plus de 1 500 personnes en l’espace de quelques heures. Preuve que le licenciement de Stéphane Guy ne laisse personne indifférent.

toto

3 commentaires

  1. Mais quelle blague…
    Vous appelez ça du soutien ? Ils s’expriment sur tweeter pour pas se faire eux mêmes virer et vous parlez de soutien ? J’ai honte d’être journaliste sur ce coup.
    Des vendus à canal plus rien d’autre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page