Christophe Dugarry

FCGB : Ami ou ennemi de Gérard Lopez, Christophe Dugarry hésite

Futur repreneur des Girondins, Gérard Lopez va sauver Bordeaux du redressement judiciaire. L’ancien de la maison Christophe Dugarry a donc tenu à le remercier, sans mettre de côté ses réticences.

Gérard Lopez est le nouveau héros à Bordeaux. Après la menace lancée par le président Frédéric Longuépée, qui s’apprêtait à lancer la procédure de redressement judiciaire, au risque de provoquer la relégation administrative du club, l’homme d’affaires a fini par présenter les garanties nécessaires pour convaincre le propriétaire King Street et le créancier Fortress. Autant dire que les supporters des Marine et Blanc sont ravis de l’intervention de celui qui dirigeait le LOSC il y a encore quelques mois. L’ancien Girondin Christophe Dugarry a lui aussi exprimé son soulagement, tout en émettant des doutes sur les méthodes de Gérard Lopez, qui fonctionne avec un lourd endettement.

« Reculer pour mieux sauter dans deux-trois ans ? »

« Je suis partagé, avec plein d’émotions, a réagi le consultant pour Sud Ouest. Je connais un peu M. Lopez, je l’ai déjà rencontré. Il est très sympathique, attachant. C’est aussi un tueur dans les affaires. D’un côté, je suis content parce que le club est sauvé, mais je conserve des inquiétudes et des réticences. On repart dans un système que je condamne et que je n’aime pas, avec des fonds d’investissement. Ça va encore être une partie de poker car Gérard Lopez prend beaucoup de risques. (…) D’un côté, j’ai envie de le remercier, mais est-ce que c’est reculer pour mieux sauter dans deux-trois ans ? » Poussé vers la sortie à Lille, le futur repreneur du FCGB est déjà attendu au tournant.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page