Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic.Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

Advertisement
Categories: Christophe Dugarry

L1 : On est nul, Dugarry demande une révolution dans le foot français

Christophe Dugarry profite de l’absence de football pour évoquer le niveau des clubs français, et ce n’est pas glorieux.

Pas de fin de crise sanitaire, pas de reprise en vue pour les entrainements et encore moins pour les matchs, mais cela n’empêche pas les émissions de football de reprendre sur les ondes. RMC a relancé ses chroniqueurs et consultants et a renvoyé Christophe Dugarry ou Jérôme Rothen pour parler football. Le champion du monde 1998 en a profité pour évoquer la situation actuelle notamment en ce qui concerne le football français. Au niveau des clubs, cela fait bien longtemps que les formations tricolores ne sont plus au niveau en Coupe d’Europe d’une façon générale, tant sur le plan des résultats que du jeu pratiqué. Et pour Dugarry, tout est donc à revoir.

Advertisement

« Pour le football, il y a trop d’argent, c’est une espèce d’escalade où il faut toujours plus et encore plus, avec à l’arrivée moins de résultats pour le football français. Les joueurs sont toujours plus payés et moins performants en Coupes d’Europe notamment. C’est quand même un signe révélateur. Alors certes, il y a une économie du football qui est florissante. Pour preuve, on arrive à vendre nos jeunes joueurs français à des sommes impressionnantes alors qu’ils n’ont rien prouvé. À partir du moment où on achète des joueurs pour un potentiel et pas pour des titres… Avant, quand un joueur valait cher, c’est parce qu’il avait gagné la Ligue des champions, le Ballon d’Or ou une Coupe du monde. C’est ça qui fixait son prix. Aujourd’hui, le prix d’un joueur de football est en fonction de son potentiel », a expliqué l’animateur de Team Duga, qui regrette l’époque où les Français qui partaient à l’étranger étaient vraiment les meilleurs, tandis que les bons joueurs restaient pour permettre aux clubs de garder un très bon niveau.

Advertisement

Article récent

TV : Free dévoile son énorme projet pour la Ligue 1

Ce mardi, Xavier Niel, le grand patron de Free, a dévoilé la nouvelle Freebox qui permettra notamment de regarder les…

4 heures ago

L1 : Ben Yedder, Moreno, Mitchell… Rothen envoie Monaco sur le podium

Un peu retombée dans l’oubli ces derniers mois, l’AS Monaco espère bien retrouver le devant de la scène en Ligue…

5 heures ago

PSG, OL : Juninho attaque Neymar, Daniel Riolo manie l’ironie

Le 31 juillet prochain, le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais s'affronteront en finale de la Coupe de la Ligue au…

6 heures ago

ASSE : Aouchiche n’est pas Neymar, Denis Balbir calme l’euphorie

La semaine prochaine, l’AS Saint-Etienne va officialiser l’arrivée du prometteur Adil Aouchiche en provenance du Paris Saint-Germain. C’est un dossier…

7 heures ago

OM : Et si Marseille avait fait une erreur avec Alvaro Gonzalez ?

La semaine dernière, l’Olympique de Marseille a bouclé un transfert attendu par les supporters, à savoir celui d’Alvaro Gonzalez. En…

8 heures ago

Mercato : Laurent Blanc à Valence ? Éric Di Meco dit banco

Au chômage depuis son départ du Paris Saint-Germain il y a maintenant quatre ans, Laurent Blanc est en train de…

9 heures ago