Christophe DugarryPressePSG

PSG : Christophe Dugarry défend Tuchel dans la polémique, c’est rare

Pris en grippe par une partie des supporters et des observateurs parisiens suite à la blessure d’Edison Cavani face à Bordeaux samedi après-midi, Thomas Tuchel a les oreilles qui sifflent depuis trois jours.

Titulaire à la pointe de l’attaque parisienne et auteur du seul but de la rencontre, Edison Cavani est sorti blessé après avoir obtenu et inscrit son pénalty. Une malchance qui s’acharne sur les Parisiens après la blessure de Neymar face à Strasbourg quelques jours plus tôt. Certains évoquent même une mauvaise gestion de la part du technicien allemand.

« Il n’y a qu’en France que l’on a ce discours. »

Mais pour Christophe Dugarry, gérer un effectif en fonction des éventuelles blessures n’est jamais bon signe et il n’en veut absolument pas à l’entraîneur parisien : « Tu fais tourner ton effectif seulement quand tu sens ton effectif à bout, à la fin d’une série importante de matchs… Mais tu ne vas pas gérer ton effectif en fonction des matchs à venir, c’est un non-sens ! Il n’y a qu’en France que l’on a ce discours. Tu ne peux pas mettre les joueurs sous verre. Contre Villefranche, Tuchel a fait tourner. Il n’a tiré sur la corde avec aucun joueur… Tu crois qu’à Manchester United, ils se sont cassé la tête pour savoir si Pogba allait jouer ou pas ? Les stars ont joué ! Au Barça, au Real, c’est pareil. C’est facile de dire après coup qu’il ne fallait pas faire jouer Cavani ou Neymar pour tel ou tel match. J’estime qu’il ne faut pas faire de coaching en pensant à la malchance, aux superstitions, etc, » a déclaré le consultant pour RMC dans des propos rapportés par Foot01. Sans Cavani ni Neymar, le PSG va néanmoins pouvoir aligner une attaque Di Maria-Draxler-Mbappé pas inintéressante sur le papier.

Bouton retour en haut de la page
Fermer