Christophe DugarryEquipe de FrancePSGRMC

PSG : Christophe Dugarry rêve de ce club au service du Paris SG

Ces derniers jours, la politique du Paris Saint-Germain avec sa formation fait beaucoup parler.

Il faut dire que la très belle prestation de Kingsley Coman avec l’équipe de France face à l’Albanie (4-1) a remis le club de la capitale face à ses vieux démons. Puisque c’est un joueur formé au PSG (2005-2014), mais qui n’a pas percé à Paris avant la Juve ou le Bayern, qui a offert une victoire aux Bleus. De quoi ressortir un vieux débat, celui de la formation parisienne. Plutôt bonne, sachant qu’il y a actuellement 11 joueurs formés au PSG en équipe de France A et en Espoirs, celle-ci est mal utilisée, vu qu’un seul évolue toujours à Paris, à savoir Colin Dagba. Une fuite des talents incompréhensible pour Christophe Dugarry.

« Je suis dans le flou total »

« Je n’arrive pas à comprendre la stratégie du PSG avec ses jeunes. Sincèrement, je n’ai pas de réponse parce que je suis dans le flou total. Alors, je peux comprendre que Paris n’ait pas un besoin indispensable de ses jeunes de la formation car ils ont tellement d’argent. Donc, ce n’est pas si grave que ça financièrement. Après, ça a forcément son importance. Je ne comprends pas la stratégie. Je ne sais pas ce qu’ils ont envie de faire. Alors, bien évidemment ça reste un club du top 10 mondial, donc amener ces jeunes-là à maturité au Paris Saint-Germain, c’est toujours difficile. Tu es obligé à un moment ou un autre de les prêter ou d’avoir un club filial qui va les amener à maturité pour qu’ils puissent espérer un jour jouer au PSG », a lâché le consultant de RMC, qui sait que la formation du PSG reste lucrative, sachant que Paris a vendu des jeunes, comme Diaby, Nkunku, Nsoki, Weah ou Zagre, pour plus de 60 millions d’euros lors du dernier mercato. Mais l’idée un temps lancée d’avoir un club de Ligue 2 capable de récupérer les jeunes parisiens pour les faire progresser, pourrait bien finir par revoir le jour pour éviter ce gâchis.

Bouton retour en haut de la page
Fermer