Christophe Dugarry

RMC : Christophe Dugarry s’excuse, mais ne comprend pas son bad-buzz

Mercredi, sur l’antenne de RMC, en direct dans son émission Team Duga, Christophe Dugarry a dépassé les bornes en comparant Lionel Messi à un autiste.

Dans les médias, la popularité peut être un avantage, mais aussi un inconvénient. Cela dépend du contexte. Ces dernières heures, Christophe Dugarry en a fait l’amère expérience. À quelques jours de la fin de son contrat chez RMC, le champion du monde 1998 s’est offert un joli bad-buzz sur les réseaux sociaux. Invité à s’exprimer sur la brouille entre Lionel Messi et Antoine Griezmann au Barça, Duga a alors comparé le sextuple Ballon d’Or à un autiste : « Griezmann, il joue petit bras. C’est à lui de montrer plus de caractère. C’est la faute à qui s’il a peur ? C’est la faute à Messi ? Il a peur de quoi ? D’un gamin qui fait 1m50 et qui est à moitié autiste ? Il n’a qu’à montrer ses “cojones” au bout d’un moment. Il n’a qu’à lui mettre une tarte dans sa gueule à Messi s’il y a un problème ! ». Une sortie médiatique qui a fait l’unanimité contre elle. Autant dire que l’ancien attaquant de l’équipe de France a dû présenter ses excuses jeudi dès son retour à l’antenne.

« Je ne vois pas pourquoi c’est vexant »

« Je regrette mes paroles sur les autistes. À aucun moment, je n’ai voulu stigmatiser ni me moquer des personnes qui souffrent de ce trouble mental. Ce n’était pas mon intention de blesser des gens. C’est pour cela que je présente mes excuses aux gens qui ont été heurtés et choqués. Après, pour être totalement franc, je ne vois pas en quoi ce que j’ai pu dire est si grave que ça. À quel moment je me suis moqué des gens autistes ? Je n’ai insulté personne. Quand je dis que Messi est à moitié autiste, ça veut dire que c’est un garçon très réservé, souvent isolé, pas toujours concerné. Je ne vois pas pourquoi c’est vexant… Les proportions prises par cette histoire, c’est incroyable. On est à l’antenne pour faire ça aussi, utiliser l’humour, la caricature… Je suis choqué de voir la disproportion sur des trucs comme ça… C’est surréaliste », a lancé, sur RMC, Dugarry, qui se souviendra donc de son dernier baroud d’honneur dans les médias…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer