Daniel Riolo

EdF : 2-1 en Croatie, Daniel Riolo sort sa théorie

En dehors du carton récent face à une équipe d’Ukraine décimée, l’équipe de France n’est pas vraiment réputée pour la qualité offensive de ses rencontres, ou pour le jeu déployé. Mais le résultat est souvent au bout et cela met souvent un terme au débat avec le titre de champion du monde 2018. Mais si, en 1998, la confiance apportée par ce titre avait permis de faire évoluer le jeu des Bleus, cela n’est pas le cas. La solidité défensive et l’efficacité offensive sont les principes de Didier Deschamps, et il va falloir l’accepter. C’est ce qu’a tenu à faire comprendre Daniel Riolo, pour qui il fallait arrêter de parler de chance ou de « chatte » pour expliquer les succès des Bleus, à l’image de celui obtenu en Croatie ce mercredi soir. 

« On avait dit la dernière fois qu’on arrêtait de parler de la chatte de Deschamps. Au bout d’un moment, c’est une marque de fabrique de Didier Deschamps. Au bout d’un moment, les adversaires des Bleus ont le cerveau qui est grignoté par cette réussite permanente, par ce bloc défensif compact. Et quand ils arrivent à avoir des occasions qui semblent faciles, et bien ils les ratent. Lloris en équipe de France, il me semble deux fois plus fort qu’en club, Pogba c’est pareil. Ils dégagent cette force qui sème le doute chez l’adversaire, c’est ça être champion du monde aussi. La France est devenue une machine qui peut se permettre de se reposer sur sa défense », a livré le consultant de RMC, pour qui le sélectionneur national a construit une équipe qui surfe sur sa réussite parfois insolente au Mondial 2018. 

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page