Daniel Riolo

EdF : Daniel Riolo toujours pas convaincu par Deschamps

Trois ans après son sacre à la Coupe du Monde 2018, l’équipe de France s’est adjugée la Ligue des Nations pour la première fois de son histoire.

Après le Portugal, premier vainqueur de cette nouvelle compétition de l’UEFA, la France a donc inscrit son nom au palmarès de la Ligue des Nations. En battant l’Espagne en finale dimanche (2-1), le pays tricolore a donc complété sa salle de trophées, après le Mondial (1998, 2018), l’Euro (1984, 2000) ou la Coupe des Confédérations (2001, 2003). Malgré tout, les Bleus n’ont pas vraiment brillé sur la pelouse de Milan. Vu que jusqu’à l’heure de jeu, l’équipe de Didier Deschamps ne s’était pas procurée une seule occasion, avec zéro tir cadré… Si Benzema, Mbappé et Lloris ont ensuite sauvé la maison bleue, la France n’a pas affiché son meilleur visage contre la Roja. Certaines individualités, et notamment en défense centrale, n’ont pas été au rendez-vous. Et de manière plus globale, c’est le jeu déployé par les Bleus qui n’a pas emballé les suiveurs, à l’image de Daniel Riolo.

« Ils ont retrouvé ce qu’ils savent faire de mieux »

« Pour la France, c’était moins bien que contre la Belgique. Mais à la fin, les Bleus gagnent. Après, l’Espagne est plus forte que la Belgique. C’était un bon adversaire, qui a le ballon. En première période, la France s’est faite balader, en essayant de presser. La France a au moins essayé. Les Bleus n’ont rien créé dans le jeu, mais ce n’est pas nouveau. Là où ils sont forts, c’est toujours à être efficaces et avoir des mecs devant qui font la différence. C’était le style 2018. À l’Euro, on a vu que c’était catastrophique. Alors est-ce que l’on a retrouvé la France à travers cette compétition un peu bizarre par rapport à l’échéance 2022 ? Impossible à dire, car on ne sait pas dans quel état physique les joueurs seront. Les grandes compétitions se jouent à des détails. Une équipe doit avoir un style affirmé. La France en avait un, ils l’ont un peu abandonné à l’Euro. Et là, j’ai l’impression qu’ils ont retrouvé ce qu’ils savent faire de mieux », a constaté le journaliste de RMC, qui pense que Deschamps a retrouvé le fluide pour refaire gagner la France. Réponse en 2022 !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page