Daniel Riolo

EdF : Merci les Belges, Daniel Riolo taille les Bleus

Menée 2-0 à la mi-temps, l’équipe de France a renversé la Belgique (3-2) en demi-finale de la Ligue des Nations jeudi. Une belle performance qui n’a pourtant pas séduit Daniel Riolo.

L’équipe de France est revenue de loin dans cette rencontre. Menés de deux buts et largement dominés par la Belgique en fin de première période, les hommes de Didier Deschamps ne semblaient pas en mesure d’inverser la tendance. Mais les ingrédients ajoutés à la pause, à commencer par l’intensité, ont fait basculer la partie en faveur des Bleus, dont la force de caractère est à souligner après cette demi-finale de la Ligue des Nations. Ce n’est pourtant pas ce que retient Daniel Riolo, davantage focalisé sur l’incapacité des Diables Rouges à conserver leur niveau.

« J’imagine qu’à la mi-temps, tout le monde a vu que les Belges ont fait une première période extraordinaire, ou en tout cas largement au-dessus de celle des Bleus. Et que beaucoup ont dû commencer à écrire sur le système en 3-5-2 tout mou, tout pourri, sur le niveau de Griezmann et d’untel, a commenté le journaliste de RMC. Il y avait beaucoup de conclusions à 2-0 qui se sont écroulées… (Il se corrige) Non, ce ne sont pas les conclusions qui se sont écroulées, c’est le mental des Belges. »

« La France n’a toujours pas de jeu »

« Parce que pour moi, le retour des Français dans ce match, il est dû à un complexe que les Belges ne vont jamais réussir à soigner contre les Bleus, a diagnostiqué Daniel Riolo. Ils se sont écroulés mentalement, ils ont autorisé les Bleus à revenir dans ce match. Je ne vois pas ce que les Bleus ont fait de formidable pour revenir. La France n’a toujours pas de jeu, mais elle a des individualités, notamment Kylian Mbappé qui a remis la France à l’endroit dans ce match. Ça n’est venu que de ça mais ça a suffi pour gagner un match tombé du ciel. » Il est vrai que la Belgique a clairement baissé le pied après la pause. Mais la réaction tricolore est incontestable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page