Daniel Riolo

L1 : Daniel Riolo plaint Téléfoot et la LFP après ce PSG-OM

Même si le Classique entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille fait couler beaucoup d’encre, le football n’a pas vraiment été au rendez-vous dimanche…

Ce premier choc de la saison post-Covid était attendu par tous les suiveurs du football français. Si ce PSG-OM, ponctué par une victoire de Marseille à Paris (0-1), regorge de débats et de polémiques, il n’est jamais question de jeu… Car si tout le monde tourne autour des cartons rouges, du mauvais arbitrage, de l’embrouille entre Neymar et Alvaro, personne, ou presque, n’évoque la faible qualité de jeu affichée sur la pelouse du Parc des Princes. Entre un Paris affaibli et un Marseille minimaliste, le spectacle n’a pas eu lieu avec le ballon. Ce que Daniel Riolo n’a pas manqué de souligner à froid, en pensant notamment à la nouvelle chaîne Téléfoot et à Vincent Labrune, le nouveau président de la LFP.

« Le néant proposé est comme un symbole »

« C’était la première grosse affiche du nouveau diffuseur. Celui qui a claqué le milliard. C’était aussi le premier match du nouveau patron de la LFP. Le néant proposé par les deux équipes les plus populaires de notre championnat est comme un symbole. Oui Mediapro s’est fait “enfler” et non le nouveau boss du foot français ne changera rien. Soyez en sûrs, notre L1 coule chaque jour un peu plus. Je n’aurais jamais eu l’indécence de demander une telle publicité pour mon dernier livre “Cher Football Français”. L’OM a donc gagné et ses supporters, après 9 ans de disette, ne vont principalement retenir que ça. Mais par pitié qu’on ne vienne pas me parler de coup tactique. Quand on opte pour ce football, il faut bien défendre avoir un bon gardien (Mandanda est l’homme du match) et espérer aussi que l’adversaire ne soit pas efficace. Il y a eu un cocktail de tout ça au Parc des Princes. Le PSG a même ajouté un élément supplémentaire : la bêtise. Paris a terminé avec trois cartons rouges, c’était ça la tactique ? Tuchel, lui, a abandonné la tactique depuis longtemps. Le PSG a proposé une bouillie et avant qu’il ne soit trop tard, il faudrait peut-être vite penser à changer de coach. Place maintenant aux sanctions qui vont être lourdes. Aux polémiques sur qui a dit quoi et qui est responsable. J’en ai déjà mal à la tête. Le nouveau diffuseur voulait une victoire de l’OM pour lancer sa saison. Il l’a eu. Une belle satisfaction. Pas la seule. Il peut, en effet, aussi se réjouir de s’être mis tout de suite au niveau de la L1. Entre mauvais et médiocre… », a balancé le journaliste de RMC, qui estime donc que ce PSG-OM reflète finalement bien le niveau affligeant de la L1 depuis quelques années… Un déclic pour enfin repartir de l’avant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page