Daniel RioloLigue 1RMC

L1 : Riolo dégomme les propriétaires qui débarquent en France !

En prenant l’exemple de l’OGC Nice, Daniel Riolo a tenu à démonter le projet de certains clubs de Ligue 1 et notamment celui des Girondins de Bordeaux.

Depuis plusieurs mois, la mode est au trading de joueurs au sein du championnat de France. De nombreuses formations cèdent à la tentation. Si le Paris Saint-Germain n’a pas besoin de cette stratégie pour vivre financièrement, les principaux concurrents du club francilien, comme l’Olympique Lyonnais ou l’AS Monaco, ont intégré ce schéma dans les grandes largeurs avec des ventes XXL lors des derniers marchés des transferts. Sauf que désormais, même des clubs de seconde zone se mettent à suivre ce système dans l’objectif de réaliser de belles plus-values. C’est notamment le cas de l’OGC Nice, qui veut juste faire du business avec l’arrivée de Gauthier Ganaye à sa tête. Ce qui ne plaît pas à Daniel Riolo, lui qui a du mal avec ces changements à la tête des clubs.

« Je suis inquiet pour la Ligue 1 »

« Nice, je ne comprends plus vraiment ce que le club veut faire maintenant. Il y a plusieurs semaines que je dis que je suis inquiet pour la Ligue 1, pour la tournure qu’est en train de prendre le championnat de France sur les objectifs des gens qui sont à la tête de nos clubs… J’ai l’impression que mon inquiétude est en train d’être rejointe par celle de beaucoup de gens. Lille, Nice, il y a pire… Le pire, c’est Bordeaux ! », a balancé, sur RMC, le journaliste, qui ne veut pas que la L1 ne devienne qu’un centre de formation géant pour les plus grands championnats européens, comme la Premier League ou la Liga.

Bouton retour en haut de la page
Fermer