Daniel Riolo

Lille : Burak Yilmaz a retrouvé son vrai niveau

Malgré son but inscrit avec réussite mercredi, Burak Yilmaz a déçu contre le RB Salzbourg (2-1) en Ligue des Champions. L’attaquant du LOSC devient méconnaissable par rapport à la saison dernière. Et Daniel Riolo pense tenir l’explication.

Alors que son effectif n’a pas subi le pillage attendu, Lille n’a plus grand-chose à voir avec l’équipe qui dominait la Ligue 1 la saison dernière. Les Dogues n’ont plus du tout la même fluidité dans le jeu, ni la même solidité défensive. Ces difficultés peuvent s’expliquer par le changement d’entraîneur, Jocelyn Gourvennec ayant remplacé Christophe Galtier. Mais il faut aussi souligner la nette baisse de régime de plusieurs individualités, à commencer par l’attaquant Burak Yilmaz, méconnaissable aux yeux de Daniel Riolo.

« Il était en surchauffe totale »

« La saison dernière, Burak Yilmaz était réellement le gars qui portait l’équipe, s’est souvenu le journaliste de RMC. Il était en surchauffe totale, on était tous impressionnés par ce qu’il faisait. Mais là, on voit clairement qu’il semble plus lent, il semble plus lourd, il ne fait plus la différence. Avant il bougeait les défenseurs, il était en mouvement permanent. Là, on a l’impression que ce n’est plus le même joueur. J’ai l’impression que la rotation des joueurs autour de lui n’est pas gérée comme la saison dernière. »

« Bamba était devenu une sorte de titulaire, il l’est moins. Ikoné revient mais ne revient pas vraiment. C’est plutôt Jonathan David qui semble devenir le taulier devant, le gars sur lequel on s’appuie le plus. Pour le reste, c’est un peu flou, a jugé Daniel Riolo. Galtier faisait beaucoup tourner mais j’ai le sentiment qu’il y avait plus de hiérarchie. Là, tout le monde est un peu dans le flou. Burak Yilmaz reste celui qui est le plus souvent là. Mais s’il est moins bon alors qu’il portait l’équipe, ça se répercute partout. » Si le Turc ne retrouve pas son efficacité, la saison pourrait être longue à Lille…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page