Daniel Riolo

OL : Lyon sert d’exemple, Daniel Riolo comprend la rage des Gones

Viré de la Coupe de France à cause de quelques hooligans, l’Olympique Lyonnais a clairement payé pour les autres clubs après ces nouveaux incidents…

Depuis le début de la saison, le football français a dû faire face à de nombreux débordements dans ses stades. Après l’arrêt des matchs Nice-OM ou OL-OM, les nouveaux incidents survenus lors du 32e de finale de la Coupe de France entre le Paris FC et Lyon le 17 décembre dernier ont été ceux de trop. Et la commission de discipline de la FFF a donc décidé de frapper fort en éliminant le PFC et l’OL de la compétition, avec des amendes et des sanctions pour le public… Au final, la direction lyonnaise peut se sentir lésée par rapport à d’autres, qui n’ont pas reçu autant de punitions après des incidents tout aussi graves. Mais l’accumulation des évènements a fait que. Et Daniel Riolo comprend parfaitement l’agacement des vrais fans de l’OL.

« Je comprends parfaitement que les Lyonnais soient mécontents »

« L’OL éliminé de la Coupe de France. Le PFC aussi. Responsabilité partagée ? Pas vraiment puisque l’OL a une sanction plus lourde… Bref comme dit dès le fameux soir, Lyon ne pouvait plus continuer cette compétition… Car ce sont les hooligans de l’OL qui ont initié les incidents. Des “supporters” peuvent faire perdre un club, des joueurs… preuve qu’il faut concevoir que le supporter fait partie du club pour le meilleur et le pire… Après, je comprends parfaitement que les Lyonnais soient mécontents et disent à juste titre : il y a eu pleins de soucis avant et là, bim c’est pour notre gueule la grande première ! Il faut toujours un virage, une première et l’OL paye, ça c’est vrai. La décision est diplomatique pour ne pas donner le sentiment de taper uniquement sur l’OL… À un moment il va quand même falloir assumer si on veut sortir de ses situations », a lancé, sur Twitter, le journaliste de RMC, qui sait que Lyon a aussi sa part de responsabilités dans ces problèmes-là…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page