Daniel Riolo

OL : Riolo conseille à Lyon de bien savourer son miracle

Annoncé inférieur avant ce huitième de finale aller de la Ligue des Champions, l’Olympique Lyonnais a surpris la Juventus Turin (1-0) mercredi. Pour Daniel Riolo, les conditions de ce succès étaient largement favorables.

L’Olympique Lyonnais s’est offert un bel exploit en Ligue des Champions. Critiqué pour ses difficultés en championnat, le club rhodanien a montré un tout autre visage face à la Juventus Turin, notamment lors d’une première période très aboutie. Mais dans son analyse dans l’After, Daniel Riolo n’était pas vraiment emballé. En effet, le consultant de RMC considère que les Gones ont bénéficié de circonstances favorables, voire d’un miracle !

« Parfois, il y a des matchs où les choses se goupillent. Le but, c’est Tousart qui le met, il n’y a pas un supporter lyonnais qui peut imaginer ça. Et il marque au moment où la Juve joue à 10 parce que De Ligt se fait soigner, dans une première période où la Juve est complètement passée à côté, a commenté le spécialiste. J’espère qu’ils vont rester positifs pendant les trois semaines. On sait que ce sera très dur là-bas, la Juve jouera autrement. Il va falloir qu’ils en profitent. Ils n’ont pas encaissé de but, ils ont une réussite folle qui récompense leur état d’esprit de la première période. Cette soirée tombe un peu du ciel, il y a plein de choses positives. »

Rabiot et l’arbitrage

« (…) Et ils peuvent dire merci à l’arbitre parce qu’il y a un penalty. Les supporters lyonnais peuvent aussi remercier Sarri qui a titularisé Rabiot, c’est une excellente nouvelle… C’est pire que de jouer à 10 ! Je pensais qu’il avait changé, je suis rassuré, j’ai vu le même qu’au Parc des Princes, il se balade sur le terrain, a critiqué Riolo. (…) Il faut profiter de la dynamique, il ne faut surtout pas que Lyon se prenne la tête, il ne faut surtout pas copier l’autre club français en LdC qui fait des fixettes sur tous ses matchs et qui n’arrive plus à les jouer. » Vous aurez évidemment reconnu le Paris Saint-Germain…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer